AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MARCUS&NINA — Dream On

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: MARCUS&NINA — Dream On Mar 30 Juil - 9:02


Marcus & Nina

Dream On

« Nooon … non je veux pas ! » j’étais partie de chez moi. Askja avait subi avec moi la première lune. J’avais tout défoncé aux alentours. Mais là j’avais pris des précautions. J’avais prévu. Les mains posées sur le volant de ma voiture je soupirais doucement et roulais à toute allure vers un point non défini. Le plus loin j’étais de la civilisation le mieux ça serait. Dire que je n’avais été mordue qu’il n’y a deux jours… que j’avais été mordue. Déjà deux jours et je n’en supportait plus. Je n’étais pas forte moi. J’étais faible et je l’avais toujours été. C’était … c’était pas moi … Merde … Et l’autoradio qui chante Dream On. Aerosmith. Un grand groupe. Fuck … les larmes coulaient sur mon visage et tout d’un coup je comprenais ce qu’avais pu ressentir Sean. Je me mordais la lèvre pour ne pas penser à ça. Sean était mort. Il n’était plus parmi nous. Et moi je sentais que ça arrivait. La nuit n’était pas encore totalement tombée. J’étais … Je sentais mes veines brûler et mes canines me faire mal dans ma bouche. Les larmes coulaient en continu et la douleur. Ah la douleur. D’un grand coup de frein j’arrêtais ma voiture sur le bas côté et en sortit sans même couper le contact ou fermer la porte.

Je courais, dans les bois. Le vent sur mon visage me calmait un petit peu, mais vraiment qu’un peu. Je sentais la douleur inonder mon être. Je sentais la douleur et puis … plus rien. Net et arrêtée dans mon élan je tombais au sol.

Le loup ouvra l’œil légèrement doré. Puis le second. C’était différent, il n’avait aucune idée comment il était venu ici. Il était assez frêle et craintif. Il commença d’abord par se recroqueviller sur lui même comme il l’aurait fait s’il avait été blessé. Pourtant son pelage blanc et ocre était immaculé. Le loup resta longtemps ainsi les oreilles baissées écoutant pourtant tout ce qui se passait aux alentours. Et puis … il repéra une odeur familière. Une odeur … appétissante. Un lapin. En une seconde le loup se levait et il se mit à courir vers ce lapin qui venait de se faire débusquer. Croquant ni une ni deux le lapin il savoura lentement ce festin. C’est en relevant la tête qu’il tomba nez à nez avec un autre loup. Figé sur place. Il ne semblait absolument pas un loup normal … et pour cause …



_________________


Dernière édition par Nina Honor Grayson le Ven 2 Aoû - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Mer 31 Juil - 10:00

Crystal était partie chez Tomas, le copain de ruby, enfin des histories, toujours des histories, mais lui ne voulait pas tuer et restait enfermé, sauf que Marcus n’était pas ainsi, il ne pouvait pas laisser le loup enfermé où il deviendrait fou et puis, il n’avait tué personne, enfin personne de gentil, les seuls qui étaient morts sous ses coups de pattes et de griffes étaient ces primes qui l’avaient chassés et failli tuer Ruby, ou encore celui qui venait de découvrir le monstre lorsqu’il c’était réveillé après sa propre attaque. Marcus savait que son loup était plus ou moins contrôlable, enfin cela dépendait de qui se trouvait en face de lui, sous sa forme animale. D’ailleurs, il savait où il devait aller, la forêt était le meilleur endroit au monde pour se calfeutrer et chasser et se reposer et enfin réussir à se soigner un peu plus. Il avait eut peur de la réaction de Crystal, mais elle semblait comprendre, sauf qu’il n’en était pas sur et puis il lui avait promit de ne chasser que du gibier, du moment qu’il n’y avait pas d’humains dans les parages, il savait que son loup tiendrait cette promesse.

Garant sa moto, se déshabillant, il sentait déjà les effets de la lune sur lui, il fit au plus vite pour ranger ses affaires dans le coffre de sa moto, cachant les clés et cette dernière sous des feuillages, ses mains ressemblant déjà à des pattes poilues. Ni une ni deux, il se laissait tomber au sol, sentant toute la transformation se faire, les jambes se raccourcissaient légèrement, mais pas tant que cela, ses bras s’allongeaient et lorsque son visage devenait aussi fin que la gueule d’un loup, un hurlement sortait de sa gueule, signe que la douleur était bien présente, mais que d’ici quelques minutes, tout ceci n’aurait plus aucune importance. Et ce fut le cas, l’humain avait totalement disparu, laissant place à un loup de près de deux mètres de hauteur, d’une masse corporelle musclée et ferme, les yeux quasiment jaune étaient en place. Un autre hurlement se fit entendre et il se mit à dévaler la forêt, cherchant LE gibier qui allait contenter son estomac. De petits animaux tremblaient sous ses pas, mais il n’en faisait pas cas, il voyait plus gros, beaucoup plus gros qu’un lièvre ou une tortue, il cherchait un cerf, son plat préféré.

Furetant dans tous les sens, laissant son flair traquer sa proie, il le sentait enfin, ce morceau de choix n’était plus très loin et levant le museau, flairant le vent tournoyant autour de lui, l’air environnant lui envoyait d’autres odeurs musquées, d’autres odeurs que la bouffe sur pattes en face de lui, juste de l’autre coté de la rivière : il y avait un autre loup dans les parages, ce qui n’était pas forcément sain, chacun son territoire, surtout qu’en tant que loup solitaire, ne fréquentant pas les meutes déjà formées, Marcus hésitait à bouger. Quelque chose le forçait à laisser de coté son repas, de toute manière il l’aurait plus tard et avançait, à pas de loup, c’est le cas de le dire, suivant cette odeur de sang et de … louve ?

Il ne pouvait plus faire marche arrière et sans vraiment le vouloir, il surplombait celle qui était en train de dévorer son maigre repas, en même temps il l’observait sans bouger, ne montrant pas les crocs, pourquoi faire ? Il n’était pas là pour lui voler sa nourriture, la sienne était bien plus grosse et plus savoureuse, même s’il ne crachait pas sur une petite proie. Autant le loup de Marcus était noir avec des reflets roux, laissant une belle couleur de robe sous la lune, autant la louve face à lui était claire et lumineuse, semblant attirer la lune à son pelage. L’instinct animal reprit l’esprit du loup et il sortait les crocs, grondant contre cet intrus. D’accord, elle avait beau être une louve, mais où était le reste de sa meute ? Méfiant par nature, il se mit à faire un cercle autour de la femelle, respirant l’air autour d’eux deux, à part les odeurs leurs appartenant, celle de la forêt, il y avait une autre subtile fragrance sur elle, mais pas celle d’une meute.

Il se mit à se rapprocher, la reniflant d’un peu plus près, se mettant à couiner comme un chien tandis qu’il se postait face à elle. Son regard se plantant dans celui de la louve, il tournait la tête dans un sens, puis dans l’autre, cherchant quelque chose, sauf qu’il ne savait pas quoi. Son estomac grondait, il avait faim et le fait de voir la chose à ses pattes sanguinolentes ne l’aidait pas. Il fit demi-tour, s’arrêtant en haut d’une butte à quelques pas de la louve, se retournant vers elle, comme pour lui signifier de le suivre et partait en direction de la rivière espérant que son cerf serait toujours dans les parages, ce qui était le cas. Il s’arrêtait, se mettant dans le sens contraire du vent, ne voulant pas lui montrer sa présence et s’accroupissait, laissant son instinct animal reprendre le dessus, il se propulsait, bondissant d’un coup et sautait à la gorge de l’animal. De dernier n’eut aucune chance de s’enfuir, il avait beau être aux aguets, il se fit tuer en moins de temps pour dire ouf. Sa proie au sol, le loup se mit à déchiqueter la viande, sortant les morceaux pour les manger tranquillement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Sam 3 Aoû - 2:23


Marcus & Nina

Dream On

Je soupirais et je braquais des deux fers. La louve était craintive, peut être autant que moi. Ou peut être pas. Elle se repaissait de ce piètre gibier qu’elle avait trouvé. Un lapin. Ce n’était vraiment pas grand chose. Elle avait beau avoir sa taille adulte, elle était comme un louveteau à qui il fallait tout apprendre. Et pourtant elle était également en proie à toutes ces sensations sauvages. Les oreilles aux aguets de tous les bruits aux alentours elle donnait de bons coups de dents se rassasiant que très peu de cette nourriture peu importante et vraiment peu nourrissante. Mais elle avait faim. Chaque bouchée en apportait une autre. Chaque coup de dent la faisait vibrer d’une envie inextinguible de se nourrir encore plus. du sang, de la bouffe. Voilà ce qu’elle voulait. Non voilà ce dont elle avait besoin. J’étais toujours la. Nina Honor Grayson mais je n’avais plus le contrôle de rien du tout. Je regardais la scène en simple spectatrice. Et je ne savais pas ce que je devais faire. La douleur était encore intense, comme si on m’avait écorché tous les bras, ma cervelle était en fusion et j’avais l’impression que mon sang était en train de bouillir l’autre loup était en train de l’observer. La louve blanche s’arrêta et se mit à grogner un peu. Pas question de laisser son steak a un autre ! Alors que l’autre montrait les crocs Nina en fit de même sentant ses muscles se crisper face à cet intrus et plaça ses pattes en position défensive afin de pouvoir sauter sur l’intrus si besoin était. Il s’approchait et d’un coup de dent la louve termina le lapin afin de ne pas laisser à le nouvel arrivant la chance de lui piquer sa bouffe. Les grognements formaient une espèce de bourdonnement constant et chacun évaluait l’autre. je me mettais doucement à laisser ma louve prendre le contrôle. De toutes manières moi j’avais perdu tout contrôle elle sentait ses narines se dilater et laisser les effluves de senteur le parcourir. Ses yeux plantés dans ceux de la louve la firent grogner un peu plus jusqu’à ce qu’il ne s’en aille. Le sang avant laissé des sillons rouges au niveau du museau blanc de la louve mais la faim elle n’était que croissante. Comprenant le regard en arrière du loup, pas bien sûr d’elle mais conduit surtout par son estomac, elle le suivait doucement. Elle s’arrêtait quand il s’arrêtait lui. Se demandant ce qu’il faisait mais son odorat lui donna la réponse. Gibier. Ses yeux brillèrent et elle imitait immédiatement le loup brun. Il sauta avant elle prenant le pauvre animal à la gorge. Le bruit des crocs pénétrant la chair du cerfs étaient agréable à ses oreilles, comme de la bonne et belle musique. Timidement elle s’avançait une fois que l’animal était mort, son cœur ne respirait plus. Le museau baissé son ventre grognait terriblement, le lapereau n’avait été qu’une mise en bouche, mais elle ne voulait pas être sur les plates-bandes du loup. S’inclinant doucement en avant et émettant un léger grognement pour attirer l’attention du loup, attendant de savoir si elle pouvait se mêler au festin.

HJ c’est pas encore trop ça x) j’essaye j’essaye



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Jeu 28 Nov - 6:57


Le cerf était mort, la viande fraiche et le sang continuait de couler des multiples plaies que le loup de Marcus avait ouvertes. Il grognait lorsqu’elle grognait également, mais elle ne s’approchait pas, restant à attendre, mais quoi ? Le loup sut à la seconde où il entendait les gargouillis de son ventre qu’elle n’avait pas assez dévoré, le lapin n’était qu’un apéritif, tout juste bon pour se curer les dents, mais le cerf, il y en avait largement pour eux deux. Le forme lupine de Marcus se mit à ouvrir en grand le cerf au niveau du poitrail, descendant sur ses flancs afin d’obtenir la viande, la meilleure. Déchiquetant un grand coup, le loup attrapait un gros morceau de viande encore bien rouge, de quoi satisfaire n’importe quel appétit et allait le déposer aux pieds de la louve. C’était un geste peu naturel, mais Marcus savait que s’il laissait la louve manger à ses cotés, elle risquerait de se faire découper par ses griffes. La nourriture, reste de la nourriture et lorsqu’un loup à faim, il valait mieux être seul avec sa proie, autrement, il vous bouffait également.

Sans plus attendre, le loup tournait son corps velu vers l’animal mort et en fit de même pour lui, sortant un autre morceau, tirant un coup sec afin de le dévorer. Sa faim était probablement aussi grande que celle de la femelle et il ne s’en souciait guère, tant qu’elle restait à sa place, il n’y aurait pas de problème. Le loup sentait bien la réticence de la louve, mais la faim dévorante, et surtout la façon dont elle avait avalé ce lapin n’augurait rien de bon. L’esprit de Marcus se mit en veille, laissant totalement celui du loup en pleine cogitation. Que faisait une femelle sans soutien à l’extérieur ? Lui, c’était un mâle, solitaire lorsqu’il partait de chez lui, il quittait toute cette vie d’humains pour laisser l’animal prendre le dessus et s’amuser à sa manière. Ces quelques nuits n’étaient pas toujours de tout repos, mais c’était la première fois qu’il tombait sur une femelle si blanche en plus, un véritable problème de sécurité. Les primes et autres espèces qui les chassaient ne pourraient s’empêcher de la repérer et sa belle robe blanche deviendrait pourpre plus rapidement que n’importe quel autre animal.

Le festin, car s’en était un, était particulièrement savoureux, la chair était véritablement tendre, le cerf n’avait pas eut el temps de se raidir et encore chaude, mais plus il dévorait et plus son estomac se rebellait contre cette nourriture. Bientôt il serait plein comme une outre et ne pourrait plus bouger. Il tirait encore un gros morceau, mais cette fois-ci pour la louve, il valait mieux pour elle qu’elle se nourrisse correctement afin d’avoir des forces, nul ne savait ce que recélait cette forêt et le danger était souvent là où nul ne l’attendait. Le morceau déposé devant les pattes de la femelle, le loup se reculait d’un pas, s’asseyant sur ses pattes arrières, les oreilles aux aguets, l’observant manger. Sa fourrure se tachait de giclure de sang, mais cela se nettoyait facilement, sauf si elle redevenait humaine plus tôt que prévu. Le loup ne cherchait pas à savoir qui était derrière cette fourrure, non, il baissait le museau pour le caler entre ses pattes avant et restait là, à l’observer. Le vent lui apportait le moindre bruit et à part de petits animaux, rien de mauvais en soi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Sam 7 Déc - 4:59


Marcus & Nina

Dream On

La louve le regardait faire, elle était fortement impressionnée, et elle était chétive. Elle ne savait pas trop quoi faire ni même où se mettre. Le lapin ne l’avait pas calée. Mais vraiment pas. Elle était timide, et je ressentais son incertitude. Elle l’avait suivi jusqu’au cerf, l’avait laissé le chasser et le regardait à présent se délecter de ce festin qui semblait appétissant. Mais elle n’osait pourtant pas avancer. Le cerf était sa proie. Le cerf était le butin du loup, pas le sien à elle, elle ne se mettrait pas dans son chemin. Sous forme humaine je ne le ferai pas non plus, mais … comme moi la louve au pelage blanc immaculé était « faible ». Elle s’assit sur ses pattes arrière regardant de loin ce spectacle qui lui tirait des gargouillis. Elle sentait son estomac se tordre.

La louve le regardait faire surprise de le voir dégager un morceau de viande bien charnu. Et … il le déposait à ses pieds. Les yeux ambrés de la louve le regardait incompréhensive et je voulais lui dire de manger, mais je n’étais pas maîtresse d’elle. C’était étrange, je n’arrivais pas à la commander. Et pourtant elle me ressemblait beaucoup. Doucement elle baissa les yeux vers la viande rouge et grogna d’envie. Relevant les yeux vers le loup qui était parti continuer de manger, elle baissa encore la tête vers ce repas offert et y donna un coup de dents. La félicité s’empara d’elle immédiatement. Elle sentit ses muscles qui étaient jusqu’alors crispé se détendre et plongea une nouvelle fois ses crocs. Timidement mais sûrement la louve blanche mangeait avec plaisir ce morceau de viande de choix laissant de longues traînées carmin se faire dans son poil couleur neige. Une fois le morceau fini elle se lécha les babines et regardais le loup avant d’émettre un petit gémissement plaintif. Elle et moi ne savions pas encore comment nous exprimer. Et nous n’avions pas trouvé mieux pour le remercier. Il faudrait que nous apprenions à chasser. Les lapins ne suffiraient pas. Alors elle s’allongeait un peu, repue mais pas assez de son festin. Mais une nouvelle fois il dégageait un morceau pour me le donner. Il était trop gentil. Pourquoi faisait il ça ? La louve le regardait sans comprendre mais ne se fit pas prier pour continuer à manger alors que le loup l’observait. Le sang coulait de nouveau sur son museau puis dans sa fourrure … elle avait l’air fine comme ça. En blanc et en rouge. Elle ne passait pas inaperçue. Rapidement elle finit le morceau et sentais son ventre bien rempli. Elle se lécha une nouvelle fois les babines et posais son regard sur le loup qui était resté là à l’observer. Que voulait il. Qui était il ? Doucement elle s’approchait de lui. Sur ses gardes toujours, mais … elle venait le renifler doucement, essayant de voir si elle, ou si je, reconnaissais l’odeur du loup.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Jeu 12 Déc - 9:15

Le loup l’observait, considérant qu’elle était comme un bébé, ne sachant pas encore avancer sur ses pattes et pourtant cette belle louve blanche, ornée de rouge sang était debout, l’observant à son tour, venant le renifler. Il ne bougeait pas, la laissant faire après ce repas partagé. L’esprit du loup ressemblait à celui de Marcus, que se soit au niveau de la nourriture à partager, ou même pour protéger un être cher, mais la nature sauvage de l’animal reprenait parfois ses droits, sans pour autant tuer sur le coup et lorsque c’était lui qui décidait de donner, alors il n’y aurait ni bagarre, ni grognement, mais si l’autre venait en terrain conquis, il valait mieux qu’il sache courir et vite. Sa gueule tournait en suivant les mouvements lents de la louve tachée de sang, lui faisant sortir la langue pour la lécher, un peu comme s’il s’occupait d’un louveteau. Il allait mordre dans l’arrière du cou pour la porter, lorsqu’il prit conscience qu’elle était adulte et secouant la tête, il la poussait d’un coup de museau sur sa patte avant et se détournait, montant sur un talus.

Arrivé en haut, il regardait derrière lui, lâchant un léger cri de l’animal pour lui intimer l’ordre de la suivre. Restant sur ses pattes, il tournait la gueule à plusieurs reprises et se mit à descendre l’autre coté du talus afin de lui montrer le chemin pour qu’elle puisse se nettoyer. Un petit ru se trouvait un peu plus loin, elle pourrait patauger et laver sa fourrure blanche. C’était la première fois qu’il voyait une louve, seule de surcroit et aussi… étrange, l’instinct animal de Marcus ne lui donnait pas d’indice sur la marche à suivre, habituellement le loup était curieux de tout ce qui se produisait autour de lui, les divers animaux pouvaient passer à ses cotés, à part ceux qu’il chassait, les autres n’avaient rien à craindre. Trottinant sur les feuilles mortes, la nature reprenait ses droits au niveau du temps et de l’hiver, le loup ayant une épaisse fourrure sombre, il n’avait pas froid, ce qui n’était pas forcément le cas de l’humain, mais pour l’instant, il n’en était pas là, l’animal commençait à être repus et il laisserait place à l’homme plus tard, car pour le moment, il était intrigué par cette louve. Il arrivait finalement au bord du ru, laissant sa gueule se baisser pour boire à même la source, manger, c’était bien, mais s’hydrater c’était mieux. Il attendait de la voir arriver et qui sait, peut-être qu’elle aurait envie de jouer par la suite ? Le loup se sentait parfaitement dans son élément et son humeur joyeuse ne passerait pas inaperçu, tant que les primes n’étaient pas sur place, ils pourraient faire connaissance, autrement, il risquerait d’y avoir des problèmes, ce qui ne changerait pas ni la bête, ni l’humain…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Sam 11 Jan - 21:02


Marcus & Nina

Dream On

La louve restait assez en retrait et elle se contentait d’être une spectatrice passive. Le loup lui était bien plus dominant et mâle. Il avait l’âme d’un leader. Mais aussi il était d’une grande aide à la louve à qui il apportait des morceaux de viande. Nul doute qu’il avait compris que la belle au pelage blanc n’était qu’une très récente transformée lycane. Est ce qu’ils pouvaient se reconnaître. Pas vraiment non, même si une sérénité et une confiance même émanaient du loup, la louve ne le connaissait pas. Mais elle lui en était reconnaissante de se délecter avec plaisir de ce repas qu’il lui offrait littéralement. Ses crocs devenaient avides de chair et déchirait la viande de l’animal mort avec de plus en plus de mordant et de passion. Tout était tellement délicieux qu’elle se dit qu’il lui faudrait aussi peut être apprendre à chasser pour pouvoir se repaitre tranquillement les prochaines fois. Son sauveur ne serait pas tout le temps là.

Maintenant que le repas était terminé, le loup semblait vouloir la mener ailleurs. Etrangement elle le suivit. Comme s’il était son chef. Son décideur. Sa mère. Le loup se comportait comme si elle était son louveteau. Et c’est ce qu’elle fit. Elle se redressa sur ses pattes et rejoint le loup un peu plus haut visant le petit point d’eau dans lequel elle pourrait non seulement se désaltérer. La louve sourit un peu dévoilant ses crocs et allait là où il lui indiquait d’aller. Elle dévala donc le sentier et alla plonger son museau dans l’eau. Ce contact lui fit du bien et elle en vint même à se rouler dans l’eau. Le sang se dispersait dans le courant peu rapide du ru.

C’est alors que je sentis le changement. La douleur dans mes côtes. La … non pas maintenant, je ne pouvais pas me retransformer maintenant …



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Jeu 23 Jan - 10:42

Le loup, assis sur ses pattes arrières tel un chien en attente de son maitre, bien que cela ne soit pas le cas, regardait la louve blanche s’ébrouer dans l’eau. Elle semblait différente, repus de viande certes, mais moins méfiante surement. Le loup ne comptait pas lui faire de mal, il la voyait comme un enfant qui ne savait pas encore comment faire pour vivre dans la nature. Enfin sous cette forme, Marcus voyait bien certaines hésitations que lui-même avait connues au tout début. Un nouveau loup était en ville et il s’agissait d’une très belle femelle, c’était certain. Le loup était désireux de savoir qui pouvait être en dessous, en même temps, il comprenait qu’elle ne le veuille pas. La méfiance entre humains était plus importante qu’entre animaux. L’instinct animal savait, ressentait plus facilement ce qui se trouvait en face de lui, sans que cela n’interfère sur un territoire fictif. Un bruit lui fit relever la tête sur la gauche, un simple animal, probablement un écureuil vu la couleur rousse qui s’enfuyait rapidement sous les feuillages. Le temps de se retourner, le loup comprit que quelque chose allait arriver et au final, il ne pouvait se détacher de la louve qui était de moins en moins animal.

Une femme nue était dans l’eau, trempée, le dos tourné au loup qui curieux, fit le tour et s’arrêtait net, l’une de ses pattes en l’air tant le loup, tout comme l’esprit de Marcus pouvait voir qui était cet animal. Il était comme en état de choc, elle ? Comment pouvait-elle être un… Non, le loup dansait intérieurement, tandis que l’humain était complètement défait. Il ne l’avait pas senti, ils avaient même fait l’amour chez elle, avant qu’il ne retrouve Crystal, avant… Les images défilaient de plus en plus vite, leur nuit, le fait qu’ils c’étaient parlés lorsque son mari était mort, sa fragilité, les vampires… La soirée où il avait emmené Crystal à la fête foraine, des vampires étaient là, présents, ils l’avaient maltraité ! Est-ce que dans le feu de l’action il l’avait mordu ? Le regard troublé de l’animal ne cessait de regarder la jeune femme sans aucune perversité, juste de l’incompréhension. Il s’approchait jusqu’à venir frotter sa gueule contre sa joue et reculait d’une patte, se retrouvant au milieu de nouveau sur les bords de la berge. Le loup ne voulait pas laisser la place à Marcus, il n’avait pas eut son lot de chasse, ni même sa longue liberté, mais il se pliait de mauvaises grâce à ce que Marcus laisse son corps reprendre forme humaine. Il se retrouvait à genoux devant elle, n’osant bouger jusqu’à ce qu’involontairement son bras venait vers elle, laissant ses doigts caresser sa joue une seconde, puis la retirait rapidement.

« Pardon… » Murmurait-il, le regard détourné. Il sentait que c’était sa faute si elle était ainsi et ne savait pas quoi faire. Il c’était déjà senti misérable, mais là, il venait de toucher le fond en comprenant que Nina était devenue une louve, un lycan et que cela devait probablement venir de cette soirée où ils avaient faillis y passer, tous les deux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Lun 3 Fév - 16:43


Marcus & Nina

Dream On

Je ne savais pas ce qui s’était passé. J’avais quelques souvenirs bien sûr, mais je ne m’étais encore que trop peu transformée pour pouvoir comprendre que je ne me souviendrai pas de quand j’étais en loup aussi facilement que quand j’étais en humaine. C’était encore tout nouveau pour moi et il faudrait travailler. Oui travailler et apprendre à contrôler ça. C’était pas une chose qui serait facile, et même une chose qui pour le moment me semblait impossible. Comment est ce que Sean avait pu surmonter ça tout seul. Sans moi, sans personne. Je sentais mon cœur se serrer. J’étais là dans la nature, dans la forêt. Nue comme un vers. Près d’un ruisseau. Pleine de terre. Sans réel souvenir immédiat de ce qui ‘était passé hormis les relents de la douleur qu’avait causée la transformation. Je ne comprenais pas grand chose. C’était encore trop récent. C’était encore bien trop frais. Je soupirais doucement et dodelinais de la tête. C’est alors que je sentis dans mon dos une présence. Quelque chose était derrière moi et m’observait. Je restais gelée. Paralysée, n’osant plus bouger. Qui sait ce qui allait pouvoir se passer. J’avais peur oui. Mais derrière ça bougeait. Je me retournais et reconnus le loup qui m’avait sauvée à la fête foraine. Surprise je reculais un peu essayant de masquer ma nudité comme je le pouvais de manière peu efficace. Je le regardais, fixais ses yeux et même si une grande sérénité me gagnait, il ne restait pas moins la peur. L’appréhension. Qu’est ce que … il s’approchait de moi et je n’osais pas bouger. Son museau venait caresser ma joue sans que je comprenne. Mon souffle se coupait et mon loup m’inspirait pourtant de lui faire confiance, comme si elle le connaissait. Comme si il fallait que je m’y fie. Je le regardais, toujours immobile. Mais … voilà que le loup lui aussi se transformait en humain. Je … c’était ça qui se passait quand on se transformait ? mêem pour moi ? Je retins mon souffle, franchement impressionnée. Mais rien ne m’avait préparer à la decouverte que je fis. Marcus … Sa main caressa ma joue dans la transformation et j’entendis son « Pardon… » que je ne compris pas. Ou en fait … si … « Marcus » réussis-je a prononcer difficilement. Je fronçais les yeux et vins prendre sa main. Je venais de comprendre tout. « Ne t’excuse pas. Sans toi je serai morte » dis-je doucement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Dim 23 Fév - 8:04

Sans lui elle serait morte… Peut-être que cela aurait été mieux? Marcus ne savait pas quoi dire, ne bougeait plus, la regardant dans les yeux sans pouvoir ne faire qu’ouvrir et fermer la bouche sans un mot, pour au final laisser une ligne si mince au niveau de ses lèvres que l’on ne voyait qu’un trait. Il regardait sa main, prise dans les siennes et l’enlevait doucement, il ne pouvait pas rester là tandis qu’elle semblait le regarder comme un héro. Ce n’était pas du tout cela, il était un monstre, il avait dû apprendre à vivre avec et la voir ainsi, sans défense, parce que même en louve, ses crocs ne semblaient pas si acérés, elle serait une cible trop facile, trop blanche, trop belle, trop pure… Sa fourrure était de celle dont la plupart des contrebandiers aimaient avoir pour en toucher une bonne fortune. Rien que d’y penser, Marcus se mit à grogner, laissant l’animal prendre le dessus quelques instants.

« Cela n’aurait jamais dû se passer ainsi… » disait-il de rage. Non, il était clair qu’elle n’aurait jamais dû être là, ces sangsues n’auraient jamais dû venir faire la fête avec une humaine, elle ou une autre et encore moins… Faire la fête, il avait réussit à les tuer, mais à quel prix ? Il avait failli y passer et elle… Nina, elle était… Marcus était dégouté de lui, de ce qu’il avait fait et se tournait à moitié, évitant ainsi de la voir. Il avait envie de hurler, elle qui avait déjà assez souffert aussi. Sa vie n’avait pas été toute rose, et avec tout ce qu’elle avait subit en peu de temps, son mari qui était mort, mais… Merde ! Non, une seconde aurait suffit à le savoir, son odeur était toujours la même qu’avant, donc elle était encore humaine lorsqu’ils c’étaient retrouvés, mais plus maintenant, il pouvait sentir la louve en elle et plus particulièrement le loup qui en était attiré irrémédiablement. Un regard sur le coté, il pouvait détailler son corps, mais ne le fit pas, pas totalement, et en baissant les yeux, il se rendait compte que tous les deux étaient nus.

« Nous devrions aller nous habiller, cela vaudrait mieux, si un promeneur vient par ici…» Disait-il rapidement en l’attrapant par le bras. « Tu, je… » Il n’arrivait pas à parler correctement, aucune phrase digne de ce nom n’arrivait à sortir de sa bouche maintenant qu’il était proche d’elle. Il avait des tonnes de questions, comme depuis combien de temps elle savait, qui c’était occupé d’elle, comment elle vivait maintenant, allait-elle le détester dorénavant ? une seule question lui vint à l’esprit et que sa bouche osait enfin laisser sortir. « Tu es venue comment? » demandait-il rapidement, laissant ses sens en éveil pour le cas où un bruit suspect viendrait jusqu’à lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Lun 28 Avr - 15:26


Marcus & Nina

Dream On

Je sentais bien qu’il s’en voulait. Mais moi je ne lui en voulais pas. Il avait sauvé ma vie et ça il devait en être conscient. Je souriais doucement. En fin de compte j’étais assez heureuse que ça soit lui qui m’ait trouvée cette nuit. Que ça soit lui qui m’ait sauvée. Après il m’avait transformée, ok peut être. Mais ça ne pouvait qu’être positif tout ça. Parce que peut être qu’ainsi j’aurai la possibilité. Et la chance d’avoir un nouveau départ. Prendre une nouvelle direction. Pouvoir comprendre plus de choses. Mon passé, Sean même. Et puis j’en avait probablement besoin ça me donnerait une force que je n’avais jamais eue. Et ça me donnerait probablement une raison de me lever le matin, une chose à faire, quelque chose m’occuper. Ma vie était devenue bien vide et bien triste ces derniers temps. Avec tous ces départs. Sean, Askja, Pear … Tellement de monde était parti que j’avais l’impression d’être seule contre tous, d’être tellement incomprise. Et voilà qu’il m’avait donné la possibilité de refaire ma vie, de me recentrer sur autre chose. De me reprendre. Me calmer et me permettre de faire le deuil de la douleur, la souffrance et de tout ce qu’il y a de mauvais qui a peuplé ma vie ces quatre dernières années. « Cela n’aurait jamais dû se passer ainsi… » je soupirais et le regardais doucement. « ou peut être que c’est justement comme ça que ça devait se passer Marcus. Peut être que non seulement tu m’as sauvée de ces types, mais aussi que tu m’a sauvé de ma vie pitoyable. » c’était une malédiction peut être, mais pour moi c’était aussi peut être une chance. Est ce que je pouvais réellement voir les choses sous cet angle ? Je me recroquvillais sur moi même. Toujours peu habituée à la nudité qu’imposait les transformations en lycans.

« Nous devrions aller nous habiller, cela vaudrait mieux, si un promeneur vient par ici…» je tournais la tête vers lui. Il avait surement raison. Et je me laissais faire quand il m’attrappais par le bras. « Tu, je… » je le regardais, il n’arrivait pas à parler et c’était étrange de la part de Marcus. Je ne l’avais jamais vu comme ça avant ? « Ca va Marcus ? » mais je sentais qu’il était comme bloqué. Est ce que … j’arquais un sourcil en le regardant. « Marcus ? » mais pas réellement de réponse. « Tu es venue comment? » je désignais du menton la lisière. « Je suis venue en voiture. Et toi ? » je soupirais un peu « Tu veux que je te dépose quelque part ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On Mar 6 Mai - 1:15

Elle ne semblait pas lui en vouloir, pourtant elle devrait. Nina c’était… Nina. Elle n’aurait jamais dû être prise entre des vampires, elle n’aurait jamais dû se faire mordre par son loup. Elle n’aurait jamais dû le rencontrer. C’était un peu ce qu’il se disait, par sa faute, il se rendait compte que sans le vouloir, il pourrissait la vie de ceux qui l’entourait et malgré tous les efforts qu’il pourrait faire, il voyait bien qu’avec Crystal, quelque chose ne tournait pas forcément rond. Lui jetant un regard, il fit abstraction autant qu’i le pouvait sur sa nudité. Savoir qu’ils avaient été ensemble à un moment et qu’ils avaient remis le couvert il y à de cela quelques temps ne l’aidait pas, mais il arrivait à se contrôler et à ne pas lui montrer ce que son corps pouvait ressentir du sien si proche. Il ouvrit la bouche pour parler, mais au final il la fermait et l’emmenait dans la direction de sa voiture. Sa moto devait être un peu plus loin, cela ne le dérangeait pas d’être nu devant elle. A force, il s’y faisait et il n’avait jamais été pudique, même étant plus jeune.

« je n’y crois pas... » disait-il en secouant la tête. « Je ne pense pas que se soit vraiment une bonne chose. Je ne comprends pas, je ne comprends pas comment tu peux te voir ainsi. » Il arrivait à la lisière de la forêt, voyant la voiture de Nina. Il s’arrêtait net, sous les arbres, se tournant vers la jeune louve. Posant ses deux mains sur ses épaules, il les caressait doucement, restant planté dans ses yeux. « Lorsque je me suis retrouvé dans ta position, la première fois, je n’étais pas aussi serein… Je suis devenu un monstre et je t’ai entrainé dans cet univers… Ce n’est pas un monde de bisounours dans lequel tu va vivre maintenant. » Il se sentait si coupable de l’avoir entrainé ici, dans cette noirceur, mais il ne pouvait plus faire marche arrière.

« Nina, tu as ce qu’il faut, enfin je veux dire, tu as quelqu’un qui c’est occupé de toi ? » Marcus espérait qu’elle ne soit pas seule, il lui fallait apprendre à être une femme ET une louve en même temps. Il se sentait si mal en point, émotionnellement bien entendu, mais « si tu as besoin de n’importe quoi, tu me demandes d’accord ? Je serais toujours là pour toi. » Il ne savait pas comment faire pour se faire pardonner, si elle avait besoin de conseils, de n’importe quoi, il serait prêt à lui apporter son aide. « Tu te sens comment ? Vraiment je veux dire? Tu n’as pas besoin de mentir tu sais. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: MARCUS&NINA — Dream On

Revenir en haut Aller en bas
 

MARCUS&NINA — Dream On

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Les Alentours-
Sauter vers: