AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Lun 6 Mai - 9:39


Ce matin là en ce réveillant, je me sentais ... sereine. Heureuse. A côté de moi, Jake dormait profondément à mes côtés. Je le regardais un instant, admirait son visage détendu, la barbe naissante sur son visage qui lui donnait un petit air à la fois mystérieux et très attirant, ses lèvres qui me donnait tant envie de l'embrasser, et ce torse nu, musclé qui appelait aux caresses. Tendant l'oreille, j'écoutais et n'entendit rien. Liam dormait encore. Cela faisait quelques jours que mes parents étaient partis, et nous avions l'appartement pour nous deux. Nous trois. Mais Liam dormant je pouvais en profiter un peu ... Alors doucement je posais une main sur le torse de mon compagnon, y traçait des courbes et des spirales du bout des doigts. Et puis j'approchais mes lèvres de celles de Jake, les frôlaient tendrement. - Bonjour mon bel endormi ... murmurais-je dans un souffle alors que mon tendre amour s'éveillait. Mmmh j'aimais tellement le réveiller comme ça, et j'étais sûre qu'il adorait que je le réveille ainsi. Nous en avions si peu l'occasion entre Liam, son boulot ... il allait d'ailleurs falloir que je trouve rapidement une nounou si je voulais moi même reprendre le mien de boulot. Je n'allais quand même pas emmener Liam à l'hôpital ! Alors que Jake s'éveillait vraiment, notre baiser se fit plus profond, plus fougueux ... jusqu'à ce le baby-phone se mette en marche rapportant les cris de Liam. Je gémis de frustration en posant mon front contre le torse de Jake. - Ce gosse a décidé de ruiner ma vie, râlais-je. Mais Liam s'égosillait toujours dans sa chambre et je ne pouvais pas le laisser hurler. Je soupirais et me levais pour aller chercher mon bébé. Bébé qui se calma immédiatement en me voyant entrer dans sa chambre. - Bonjour mon amour ... tu as décidé de ne pas laisser papa et maman tranquille hein ? lançais-je avec douceur sans couper le baby-phone. Liam se mit à gigoter en souriant montrant sa petite dent qui était sorti quelques jours auparavant. - Viens là mon petit ange ... fis-je en le prenant dans mes bras. J'allais le changer puis le reprenant je le portais dans notre chambre où Jake nous attendait l'air amusé. Je déposais Liam sur le lit et il rampa vers le jeune homme en souriant. - Allez reste avec papa le temps que j'aille préparer le biberon ... dis-je avant de sortir à nouveau de la chambre vers la cuisine.

Rapidement je préparais le biberon de Liam et fit chauffer le café et des toasts. Puis je préparais un plateau avec des toasts grillés, du jus d'orange, de la confiture, du nutella - bah oui c'est mon pêché mignon à moi ça - du beurre et du café bien sûr. Je déposais le biberon de Liam et me rendit dans la chambre. - Le petit déjeuner de ces messieurs est servi ! clamais-je d'un air radieux. Je m'installais avec mes deux hommes sur le lit et prit mon fils contre moi en lui donnant son biberon. Il le prit et se mit à téter goulûment alors que je le regardais attendrie. Je caressais doucement le fin duvet brun sur sa tête alors qu'il se calait un peu mieux contre moi. Puis je regardais Jake. - Il fait beau, c'est le week-end, que dis-tu qu'on se fasse une sortie tous les trois ? demandais-je d'une voix douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mar 7 Mai - 10:28

- Bonjour mon bel endormi ...

Quel doux réveil que celui-ci... Il s'était réveillé dès que May avait posé sa main sur son torse, y avait tracé des formes, du bout des doigts. Mais il avait fait semblant de dormir. Il avait eu du mal à ne pas sourire. Tant et si bien que quand ses lèvres frôlèrent les siennes, il ne put plus se retenir. Il ouvrit les yeux et contempla May quelques instants avant de redresser légèrement la tête pour capturer ses lèvres. Il adorait ça. Se réveiller avec May à ses côtés. Il n'avait jamais autant aimé se réveiller dans le même lit qu'une fille, qu'avec May. Ce qu'il ne lui dirait pas. Il ne voulait pas éveiller le courroux de la jolie sorcière. Sorcière... Oui. Il s'y était fait. C'était bizarre... Certes. Mais. Il connaissait May. Et il l'aimait. C'était quelqu'un de bien. De très bien, même. Et si certains craignaient les sorciers et autres "mythes" car ils les pensaient dangereux, il savait qu'elle ne serait jamais dangereuse. Il vint placer une de ses mains dans la nuque de May, tandis que l'autre se plaçait dans le bas de son dos, pour approfondir leur étreinte. Liam dormait. C'était parf...

Allait-il songer que c'était parfait? Oui. Et il aurait pensé trop vite, faute de l'avoir dit à voix haute. Car un cri résonna à travers le babyphone. Et Jake eut envie de hurler. Ce qu'il ne fit pas. Il se contenta de grogner. De frustration. Comme May, d'ailleurs, gémit.

- Ce gosse a décidé de ruiner ma vie

Comme elle se levait, Jake vint cacher son visage d'un de ses bras. Il allait devoir avoir une sérieuse conversation avec ce petit bout. Il lui expliquerait qu'il aimait sa mère. Qu'il l'aimait lui. Mais que ces interventions tombant au mauvais moment étaient... de trop. Ils n'avaient toujours pas... Enfin. Jake n'était pas un homme ne pouvait se passer de sexe mais... Il avait envie de May! Ce qui était compréhensible, non? Il fut tiré de ces réflexions par la voix de May, dont les paroles étaient retransmises par le baby-phone, toujours allumé. Jake souleva son bras et fronça les sourcils. Avec la mère aussi, il devait avoir une discussion. Se tournant sur le côté, il contempla le baby-phone. Et soupira. Il aimait l'idée d'être le père de Liam. Mais il ne l'était pas. Pas tout à fait du moins. Et il ne voulait pas voler la place qui aurait du être celle de Liam senior. Enfin... Dans un sens, il l'avait déjà volée. Mais... Il voulait que le petit sache qui était son père. Biologique. Qui l'aimait déjà si fort, alors même qu'il n'était pas né. Qui était un héro. Il fallait que Liam sache tout ça. Qu'il en soit fier. Quelques minutes plus tard, May réapparut dans la chambre, chargée d'un Liam tout sourire.

- Allez reste avec papa le temps que j'aille préparer le biberon ...

Jake se redressa et prit Liam dans ses bras. Il ne dit rien mais le pensa. Il faudrait qu'il parle de son opinion à May. Oh, ce n'était rien de grave. Mais il faudrait qu'il trouve le moment de lui en parler. Il fit un gros calin au petit bout. Mais évidemment, celui-ci ne voulait pas rester en place... Avec un soupir, il se leva et déposa Liam à terre où il se mit à ramper rapidement. Et Jake, inquiet comme jamais il ne l'avait été avec de voir Liam pour la première fois, lui suivit à la trace, s'assurant qu'il ne se cognait nulle part, qu'il ne mettait rien dans sa bouche... La paternité n'était définitivement pas un métier de tout repos. Il venait de le reprendre à bras quand May revint, un plateau dans les mains. Oh! Il fit les (faux) gros yeux à Liam et murmura. "Si tu n'avais pas insisté pour ramper, on aurait eu droit au petit déjeuner au lit!" Bon, ils y avaient quand même droit car il retourna s'assoir sur le lit mais bon... Tandis que May donnait le biberon au petit diablotin, Jake se servit un verre de jus d'orange et se prépara un toast à la confiture.

- Il fait beau, c'est le week-end, que dis-tu qu'on se fasse une sortie tous les trois ?

Il avala ce qu'il avait en bouche avant de répondre. "C'est une bonne idée! Il vaut mieux profiter du soleil avant qu'il ne nous quitte à nouveau! Une idée en tête?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mer 17 Juil - 13:04


Tout en préparant le petit déjeuner, je me plongeais dans mes pensées. Ces gestes familiers me menèrent loin, bien des mois plus tôt. La réalité se superposa aux souvenirs et je me rappelais ces matins là quand je préparais le petit déjeuner avec juste une chemise et que Liam arrivait par derrière, me serrant dans ses bras et me murmurant des mots tendres à l'oreille. Tournant à demi sur mes talons, j'écoutais les rires et les jeux de Jake et de notre fils. Le notre m'était venu spontanément parce que Jake avait toujours été là pour moi, pour ma grossesse et pour Liam quand il était né. Jake n'était peut-être pas le père biologique de Liam, celui ci étant mort avant sa naissance, mais il se comportait comme un père depuis le début. Je savais qu'il allait falloir que nous ayons une conversation lui et moi mais pour le moment j'avais juste envie de profiter d'eux. Est-ce que c'était égoïste ? Peut-être un peu. Mais j'avais tant souffert ces derniers mois que je profitais maintenant de chaque instants de bonheur que m'offrait la vie.

Lorsque le café et le thé furent prêts, le jus d'orange pressé, les toast grillés et le beurre un peu ramolli, je mis le tout sur un plateau accompagné par de la confiture et un biberon de chocolat et me rendit dans la chambre invitant par delà, mes deux hommes à petit-déjeuner. - Si tu n'avais pas insisté pour ramper, on aurait eu droit au petit déjeuner au lit! entendis-je murmurer ce qui me fit sourire. Sourire que je dissimulais bien vite à Jake pour ne pas qu'il pense que je moquais de lui ce que je faisais un peu il fallait l'avouer. Prenant mon fils dans mes bras je lui offris son biberon alors que Jake s'installait à mes côtés et attaquait son petit déjeuner. Tout en berçant mon bébé qui buvait tranquillement son biberon je proposais une sortie à Jake qui accepta pour mon plus grand bonheur. - C'est une bonne idée! Il vaut mieux profiter du soleil avant qu'il ne nous quitte à nouveau! Une idée en tête? Je réfléchis un instant puis souris. - J'avais pensé au zoo. Je sais que Liam est un peu petit mais c'est sympa pour une sortie tranquille en famille non ? demandais-je enthousiaste. Je vis la réaction de mon doux compagnon au mot famille et soupirais doucement. - Jake il faut qu'on parle sérieusement, fis-je d'une voix douce mais ferme. Tout en resserrant mon étreinte autour de Liam je bougeais pour me redresser dans le lit et être à peu près en face de Jake.

- Ecoute, je sais que tout ça est arrivé vite. Beaucoup trop vite même et on n'a pas eu le temps de discuter toi et moi. J'ai débarqué comme ça dans ta vie, comme un coup de vent, j'étais pas prévu au programme et Liam encore moins je le comprends. Mais quand tu es tombé amoureux de moi, tu savais que j'allais avoir un bébé qui n'était pas de toi. Et tu l'a accepté. Tu m'a accepté. Tu nous a accepté. Tu as toujours été là pour moi, tu m'a épaulée, soutenue, consolée, tu m'a offert ta confiance, ton amour, quelqu'un sur qui je pourrais m'appuyer. Tu m'a redonné goût à la vie. Sans toi je ne crois pas que je serais la même aujourd'hui. Et tu sais que je t'aime encore plus pour tout ça, pour ce que tu continue de faire, et pour toi, commença la sorcière d'une voix infiniment douce. J'ai aimé Liam, je l'ai aimé de toutes mes forces mais il m'a été enlevé. Je ne l'oublierais jamais mais moi aussi j'ai le droit de vivre ma vie. Et Liam a le droit d'avoir un père, surtout un père aussi formidable que toi. Regarde, il n'est même pas de toi et tu t'en occupe comme si il était ton fils. Mais tu en as ce droit. Parce qu'en devenant mon compagnon tu es devenu de facto son père mais ce n'est pas parce qu'il t'appelle papa, que tu lui servira de modèle, que tu lui apprendras à jouer au base-ball ou au foot que tu voleras la place de son père biologique. Doucement je caressais la joue de mon beau journaliste et lui souris. Je ne cacherais pas la vérité à Liam, je lui parlerais de son père biologique, du fait qu'il était un héros et qu'il l'aimait bien avant sa naissance. Et Liam aura deux fois plus de raison d'être fier parce qu'il aura deux papas extraordinaires, deux héros. L'un qui est peut-être mort mais qui restera dans nos mémoires. Et l'autre sur qui il pourra prendre modèle et qui sera son repère. Deux papas, c'est plus courant qu'on ne le pense. Alors cesse de te braquer, de froncer les sourcils et de grimacer - oui je te vois faire tout ça en cachette je te signale - dès que je t'appelle papa ou que je prononce le mot famille parce que où tu accepte ça dès maintenant ou on va avoir un sacré problème.

Je m'arrêtais un peu presque essoufflée par le monologue que je venais de me faire. Bien May', continue comme ça et on finira vraiment par t'enfermer pour folie, pensais-je. Je m'exaspérais moi même. May ou l'art de faire fuir l'homme qu'on aime en une leçon. - Et là je viens de te paniquer un peu plus n'est ce pas ? Je soupirai en secouant la tête. Je n'avais pas l'habitude de ce genre de situation. Et Jake n'était pas non plus le genre d'homme qui avait du gérer ce genre de truc toute sa vie. Non lui ça avait plutôt été le genre "pas plus de deux semaines" pour ses relations. - Désolée, maugréai-je. Ce que je pouvais être maladroite c'était un comble. Soupirant une nouvelle fois sous le silence de Jake - qui devait probablement digérer l'immensité de ce que j'avais pu lui sortir - je me levai et marchai dans la pièce, essayant de faire faire son rot à Liam sur mon épaule. Quand il l'eu fait je le gardais dans mes bras, m'approchant de la fenêtre pour regarder l'extérieur illuminé par le soleil. Je venais de gâcher la journée j'en étais sûre ... qu'elle andouille. Si après ça Jake ne faisait pas ses bagages pour repartir en Amérique vite fait ...


HJ/ Désolééééééééééée du retaaaaard et de la qualité >< puis j'me suis rendu compte que c'était pas pratique d'avoir donné le nom du père au fils oO ça complique la tache xD bref vala désolée mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Jeu 25 Juil - 10:29

- J'avais pensé au zoo. Je sais que Liam est un peu petit mais c'est sympa pour une sortie tranquille en famille non ?

Le zoo? Quelle bonne idée! Cela faisait une éternité qu'il n'y était pas allé! La dernière fois qu'il y était allé, il devait avoir quoi? Dix ans? Donc, oui, ça remontait! Puis c'était chouette! Liam pourrait voir les animaux! Il faisait beau mais il ne faisait pas trop chaud et il y avait quelques nuages blancs, donnant de l'ombre de temps en temps. Ce qui était idéal pour la bout de chou! Il avait donc souri de toutes ses dents, comme un gosse, quand elle avait mentionné le mot "zoo" avant de froncer les sourcils et de faire une petite moue avec sa bouche. Famille. Il se sentait en famille avec May et Liam. Il se sentait protecteur envers le fils de May. Il les aimait. Comme, franchement, il n'aurait jamais imaginé le faire un jour. Oui. Avoir une famille, un jour. Il y avait songé. Mais là, c'était réel. Et jamais il n'aurait pensé que ça le changerait à ce point. Et pourtant. Mais il ne voulait pas prendre une place qui n'était pas la sienne. Le père de Liam c'était Liam... Senior. Enfin, le mari de May. Enfin, l'ex... Enfin vous voyez. Il ne voulait pas lui voler ça en plus du reste. Il baissa les yeux, se sentant mal et coupable. Ca devrait être lui à cette place. S'il n'était pas mort en service, il serait en train de prendre le petit-déjeuner avec sa femme et son fils!

 - Jake il faut qu'on parle sérieusement

Oh. Oh. D'habitude cette phrase n'était jamais bon signe. Du coup, son estomac se noua. Même s'il savait qu'ils devaient avoir une discussion. Il acquiesça, sérieux et regarda May attentivement. Devait-il commencer? Oui. Peut-être serait-ce mieux. Il ouvrit la bouche. Mais avant même qu'il ait pu prononcer le moindre mot, elle se lança dans un discours qui laissa Jake bouche bée quand elle en eut terminé. Il ne savait tout simplement pas quoi dire. Elle avait tant dit. Tout ce qu'il voulait lui dire. Et plus encore. Oui, il savait dans quoi il s'embarquait. Et il l’avait accepté. Avec plaisir même. Puis quand elle parla du fait que Liam le prendrait comme modèle, il eut l'impression que son coeur se gonflait. De bonheur. Mais d'inquiétude aussi. Plus question de faire des bêtises maintenant, songea-t-il, en plaisantant. Et quand elle conclut en lui disant qu'elle venait de le paniquer plus encore, il eut du mal à ne pas éclater de rire. Il luttait contre son sourire quand elle se leva et se mit à déambuler dans la pièce sans oser le regarder. Ce fut quand elle se planta devant la fenêtre qu'il se leva à son tour pour venir se mettre derrière elle. Sans lui faire peur. Il glissa ses bras autour de sa taille et posa son menton sur l'épaule de sa dulcinée. "Je vous aime, Amayelle Stevenson." Puis doucement, il la fit se tourner vers lui et plongea son regard dans le sien. Avant de parler, il lui caressa la joue doucement. Puis il sentit une petite main se poser sur son torse et se serrer en poing autour de son t-shirt. Il baissa les yeux vers Liam qui lui souriait mais semblait déjà lutter pour ne pas se rendormir. Il soupira, secoua la tête, lui fit une grimace puis releva la tête. "Et dire que je voulais juste m'assurer que tu comptais bien dire à ce petit ange qu'il avait eu un autre père qui était un héro..." Oui, comparé à tout ce qu'elle venait de lui dire, ça aurait été bien peu et bien ridicule. Il sourit, attendri, à May puis déposa un baiser chaste sur ses lèvres, et un autre plus long sur son front. "Allons manger. Il nous faut des forces si on veut passer la journée au zoo..." Il lui fit un clin d'oeil, et la guida vers le lit, un bras dans son dos, la main posée sur sa hanche.

Il lui demanda ce qu'elle voulait pour manger et le lui prépara. Avec un bébé dans les bras, ce n'était pas forcément évident de se beurrer une tranche de pain. Même grillé. Il regarda May, amoureusement, tandis qu'ils mangeaient. Et se surprit à espérer que ses parents soient encore là. Pour qu'ils aient un peu d'intimité. Enfin. Pas qu'il n'aime pas Liam. Il était complètement fan de ce petit bout. Au point de ramper par terre pour l'amuser. Mais... Juste une heure. Dix minutes. Sans craindre qu'il ne se réveille. "Oh! Je ne t'ai pas présenté ma grand-mère!" Non, il ne comptait pas zapper la journée au zoo en famille. Mais le lendemain, c’était dimanche, ils pourraient peut-être aller lui rendre une petite visite...


HJ : excuse-toi j'étais en manque moi T_T J'ai eu peur que tu reviennes plus / Quant à sa qualité... J'ai adorrrrrréééééééééé ; d'ailleurs JAke te doit une déclaration de la mort qui tue après ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Sam 27 Juil - 3:01


Je n'avais pas eu l'intention de me jeter à corps perdu dans un monologue comme celui que je venais de sortir à Jake mais je n'avais pas eu trop le choix. Il fallait dire que j'avais tellement peur que quelque chose se mettre en travers de nous, que quelque chose le fasse fuir que j'avais mis les choses au point. De manière à le faire fuir justement. J'étais vraiment pas douée. D'une maladresse hors pair. Comme toujours avec Jake depuis que je l'avais rencontré et qu'il m'avait sauvé de moi même et de la dépression dans laquelle je m'enfonçais de plus en plus. Il avait débarqué comme ça, comme un preux chevalier sur son cheval blanc, défendant la veuve et l'orphelin et n'avait jamais plus quitté ma vie depuis. Et l'avoir avec moi c'était chaque jour un peu mieux. Je savais que c'était lui, qu'il serait l'homme avec qui je finirais ma vie, avec qui je fonderais une famille, celui qui seras a mes côtés jusqu'à la fin et je priais chaque jour que cette idylle ne se termine pas. Mais Jake n'avait pas l'air du genre à vouloir partir et cela durait depuis des mois. Si il avait seulement voulu jouer il se serait lassé depuis le temps, comme il était toujours là j'en déduisais qu'il nous aimait vraiment. Ce qu'il me confirma ...

Dos à lui, je regardais l'horizon, berçant Liam qui se rendormait contre moi après son biberon. Deux bras encerclèrent soudain ma taille alors que Jake posait son menton sur mon épaule. Je me laissais aller contre lui et sourit à ses mots. - Je vous aime, Amayelle Stevenson, me murmura t-il faisant accélérer mon coeur. - Moi aussi je t'aime, répondis-je en retour. Jake me tourna alors doucement vers lui et commença à m'embrasser avant que Liam ne s'interpose. Il fit un grand sourire à son père ce qui me fit rire doucement. - Et dire que je voulais juste m'assurer que tu comptais bien dire à ce petit ange qu'il avait eu un autre père qui était un héros ... Je hochais la tête. - Il le saura ne t'en fais pas, répliquais-je d'une voix douce. - Allons manger. Il nous faut des forces si on veut passer la journée au zoo... fit alors Jake en m'entraînant vers le lit.

Doucement je me rassis, Liam toujours contre moi, la tête appuyée contre ma poitrine, les yeux se fermant progressivement. Avec plaisir j'acceptais les tartines grillées que Jake m'avait préparées et but un peu de jus d'orange tout en admirant mon fils, qui s'endormait profondément dans mes bras. Une lueur d'espoir alluma mon regard alors que Jake parlait à ce moment là. - Oh! Je ne t'ai pas présenté ma grand-mère! lança t-il dans un sursaut. J'haussais un sourcil, un moment perdue puis comprit et eu un sourire. - C'est vrai. Peut-être qu'on pourrait aller la voir demain ? On sera dimanche ... ou on peut l'inviter à déjeuner si tu préfère ? demanda t-elle d'une voix douce. Tout en écoutant ses parents parler, Liam se rendormit et je le regardais un instant avant de regarder Jake. - Range le petit déjeuner je vais le coucher, je crois qu'on va peut-être réussir à se passer une matinée tranquille, articulais-je dans un murmure pour ne pas réveiller notre fils. Puis je me levais, très très doucement mais Liam ne se réveilla pas, profondément reparti dans le pays des rêves. Alors que Jake ramenait le petit déjeuner dans la cuisine, j'allais coucher Liam. J'eu le coeur bondissant quand je le posais dans son lit et qu'il remua mais il ne se réveilla pas. Je déposais son doudou près de lui puis déposait un baiser sur son front et sorti de la chambre à pas de loup.

Quand je revins dans ma chambre j'avais un grand sourire. Depuis le temps que Jake et moi attendions d'avoir un peu de temps pour nous ! Et quand mon beau journaliste revint dans notre chambre je m'approchais de lui pour capturer ses lèvres dans un baiser passionné tout en l'entraînant vers notre lit. Je basculais avec lui et rit doucement. - Enfin ! lançais-je en l'embrassant une nouvelle fois. Et cette fois, rien ne pourrait nous arrêter pas même Liam.

HJ/ Vouiii moi aussi suis en manque de May et Jake
Jake me fait toujours des déclarations de la mort qui tue mdrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Sam 27 Juil - 11:44

- C'est vrai. Peut-être qu'on pourrait aller la voir demain ? On sera dimanche ... ou on peut l'inviter à déjeuner si tu préfère ?

Jake sourit, joyeux. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas vu la femme qui l'avait élevée presque toute sa vie. Il était allé la voir un peu après son retour à Dublin, mais n'y était plus allé depuis. Il l'appelait régulièrement évidemment, pour prendre de ses nouvelles et s'assurer que tout allait bien. Mais cela faisait trop longtemps qu'il ne lui avait pas rendu visite! C'était honteux et impardonnable. Alors que May soit partante, c'était vraiment génial. Pas qu'il en ait douté, de toute manière. May était une femme si douce, si gentille, si aimante... Sa grand-mère allait l'adorer. Puis ce petit-bout, elle en serait folle. Qui ne le serait pas, de toute façon... "Je l'appellerai mais à mon avis le plus pratique serait qu'on y aille." C'était une femme âgée. Qui, bien que toujours très énergique, n'aimait pas particulièrement prendre la voiture pour se déplacer. Puis elle voudrait certainement les recevoir en grandes pompes, leur préparer un bon petit plat... Se faire inviter? Très peu pour elle. Baissant le regard vers Liam, il s'aperçut qu'il avait les paupières fermées. Miracle! Au même moment, May lui fit la remarque. Ces jeunes... Il venait à peine de se lever et il se rendormait déjà. Cela dit, il n'allait pas s'en plaindre! Acquiesçant aux paroles de sa dulcinée, il se mit à ranger, sans faire de bruit, les restes du petit-déjeuner, se leva, en faisant bien attention de na pas faire de bruit et de ne rien renverser, puis se rendit à la cuisine. Il remit ce qui devait l'être au frais, jeta ce qui devait être jeté, rangea ce qui était propre puis retourna vers la chambre. Il venait d'arriver quand May revint à son tour.

- Enfin !

Le sourire aux lèvres, il répondit au baiser de May puis enroula ses bras autour d'elle. Il approfondit le baiser puis la suivit jusqu'au lit. Il plaça ses mains en coupe autour du doux visage de la jeune maman et l'embrassa doucement, comme s'il la vénérait. Dire que cela ne faisait que quelques mois qu'ils se connaissaient... Lui qui avait été du genre à fuir les engagements, à fuir les relations longue durée... Il n'avait aucune envie de partir. Il était trop bien avec elle. Et avec Liam. Comme si... il avait trouvé sa place. Comme pour les puzzle. Vous essayez, mais la pièce ne rentre pas. Vous essayez encore. Et puis. Vous trouvez. La seule place. L'unique. May. Et Liam. Ils étaient sa place. D'abord amusé, les sentiments de Jake changèrent progressivement. Alors qu'il sentait le corps de May contre le sien, son parfum, ses lèvres, sa langue... Il gémit. Et ses mains, qui se trouvaient jusqu'alors dans le dos de May, se dirigèrent vers ses vêtements, cherchant à la déshabiller. Et silencieusement, Jake pria pour qu'ils aient plus que dix minutes devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Sam 27 Juil - 12:21


- Je l'appellerai mais à mon avis le plus pratique serait qu'on y aille, répondit Jake avec un grand sourire. Amayelle sourit avec tendresse et cala un peu mieux Liam contre elle. - D'accord, ça me ferait très plaisir de rencontrer ta grand-mère, accepta t-elle avec douceur. Elle était sûre qu'elle allait bien s'entendre avec la vieille dame, surtout si elle était celle qui avait élevé Jake. Elle devait être exceptionnelle. Alors qu'ils discutaient tranquillement, Liam s'endormit profondément contre sa mère et Amayelle se tourna vers son compagnon avec dans le regard, l'espoir de pouvoir enfin passer un moment dans ses bras, juste eux deux sans bébé, sans rien pour les déranger. Jake comprit parfaitement ses intentions et dans un silence absolu rangea le petit déjeuner sur le plateau pour l'emporter dans la cuisine alors que la jeune maman se levait en douceur pour aller recoucher leur fils dans son lit. Elle arrangea les coussins de sorte que Liam soit bien calé comme quand il était contre elle, déposa son doudou près de lui et caressa un instant sa petite tête brune. Puis elle s'éloigna sur la pointe des pieds.

Jake était déjà dans la chambre quand elle y revint et avec un soupir de plaisir elle l'embrassa. Leur étreinte se fit rapidement plus passionnée, plus brûlante. Ils en avaient envie autant l'un que l'autre et ce depuis un moment mais n'avait jamais réussit à avoir assez de temps pour eux. Entre Liam, le boulot, les amis ils n'avaient plus une minute à s'accorder et le désir était toujours là, jamais inassouvi. Amayelle ferma les yeux en collant son corps contre celui du beau journaliste, approfondissant leur baiser. La langue de May vint caresser celle de Jake et se lièrent pour une danse sensuelle alors que leurs mains se découvraient progressivement. Celles du beau brun virent déshabiller tendrement la pédiatre qui l'aida à lui retirer sa chemise, se retrouvant à demi nue dans ses bras. Tout en caressant sa peau, dessinant le contour de ses muscles, elle vint lui retirer son bas de jogging et enfin ils furent aussi nus l'un que l'autre. Leur étreinte se fit brûlante, presque impatiente. Les mains de la jeune femme caressèrent la peau nue et chaude de son amant avide du goût de sa peau, de son parfum, de son amour. Tremblante, elle ouvrit ses yeux bleus et admira son compagnon, sa beauté, sa force. Avec douceur elle dessina le contour de ses lèvres du bout des doigts avant de venir y déposer tendrement ses lèvres. - Je t'aime, murmura t-elle dans un souffle avant de s'allonger de nouveau le laissant au dessus d'elle. Elle était toute à lui, rien qu'à lui.

HJ/ Bon suis repassé en mot 3eme personne j'arrivais pas à écrire a la 1ere xD j'espère que je t'ai pas trop perturbée #SBAFF#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mar 3 Sep - 10:09

Cette fois-ci, ce serait la bonne. Cette fois-ci, le petit bonhomme leur laisserait plus que dix minutes de répit. Jake l’espérait, du moins, tandis que May le rejoignait dans leur chambre et l’embrassait. Il avait… tellement envie d’elle. Besoin d’elle. C’était plus qu’un simple désir. Il le ressentait, au plus profond de son être. Il avait besoin de la découvrir, de se perdre en elle, de… Leur baiser se fit vite plus passionné. Cela faisait des mois qu’ils sortaient ensemble, dormaient ensemble même. Et rien. Ils n’avaient jamais pu profiter de l’autre. Ils n’avaient pas encore eu l’occasion de s’unir, de ne faire qu’un. Alors qu’ils en mouraient tous deux d’envie. Ils avaient été trop pris par Liam, par la recherche de Josh, puis Jake n’avait pas voulu brusquer les choses. May avait perdu son mari peu de temps avant leur première rencontre alors il ne voulait pas la pousser. Mais maintenant… Il lui ôta sa chemise de nuit et la plaqua contre lui, grognant de plaisir de sentir sa peau douce et chaude sous ses mains possessives, et de frustration qu’il y ait encore son propre t-shirt les séparant. Heureusement, May était visiblement sur la même longueur d’ondes que lui et la pièce de tissu superflue ne tarda pas à rejoindre la jolie chemise de May. A terre. Comme le pantalon de Jake et la culotte de May après lui. Jake attira à nouveau May contre lui, sans cesser de l’embrasser. Ses mains parcoururent son dos. De ses omoplates à la chute de ses reins… Elle était si belle, si douce, si parfaite… Qu’il sentait son cœur fondre. Ouvrant les yeux et se détachant de ses lèvres, il fixa, un instant, le visage de May, amoureux, avant qu’elle n’ouvre à son tour les yeux. Il la regarda, sérieux, sans détourner le regard. Et quand elle lui fit sa déclaration, il se pencha légèrement pour venir l’embrasser à nouveau, doucement. Tendrement. « Moi aussi, je t’aime… Comme jamais je n’ai aimé personne. » Et sur ce, May se recula jusqu’au lit où elle se laissa tomber, sous le regard appréciateur de Jake qui déglutit devant le magnifique spectacle qu’était May, nue, devant lui. N’attendant qu’une chose. Qu’il la rejoigne. Et il ne se fit pas parier pour exaucer ses prières. Doucement, il avança à son tour vers le lit, posa un genou puis ses mains de part et d’autre de son amante. De son autre genou, il écarta délicatement les jambes de May. Puis il ramena sa deuxième jambe entre celles d’Amayelle, avant de doucement le laisser aller contre elle. Il la fixa encore longuement, la vénérant du regard. Puis, il se pencha, l’embrassa doucement mais passionnément. Se maintenant sur un coude, il parcourut de son autre main l’épaule de May, son flanc, et vint se poser sur sa hanche. Un instant. Juste un instant. Avant de continuer son chemin jusqu’à se poser à l’arrière de son genou, et de la forcer à plier légèrement la jambe. Délaissant son genou, il lui caressa la jambe, en remontant la main, puis, tandis qu’il déposait un baiser aussi délicat qu’un papillon sur ses lèvres, il ouvrit les yeux et, la fixant, posa sa main entre les cuisses de la femme de sa vie. Autant il mourait d’envie de la faire sienne, autant il voulait la… vénérer le plus possible. Aussi avait-il décidé de lui faire plaisir, le plus possible. Il voulait aussi, orgueilleusement sans doute, la voir le cambrer contre lui, trembler sous ses caresses.

Finalement, n’y tenant plus, il se positionna, toujours appuyé sur ses coudes pour ne pas l’écraser, et s’insinua en elle, lentement, délicatement, sans cesser de la regarder. Du moins jusqu’à ce qu’il ne puisse plus garder les paupières ouvertes, tant la sensation était… Parfaite. Enfin. Ils étaient enfin unis. Dans le sens physique du terme, du moins. Il reprit possession de ses lèvres puis se mit à faire de lents va-et-vient en elle, se délectant de son corps autour du sien. Corps qui lui semblaient faits l’un pour l’autre. Niais, n’est-ce pas ? Et pourtant. Le corps frêle de la pédiatre, sous le sien, fort, viril… Il grogna de plaisir et l’embrassa moins chastement cette fois.

HJ ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Dim 8 Sep - 4:04


Ils avaient enfin du temps pour eux. Amayelle avait été plutôt contente et même soulagée qu'ils n'aient pas eu l'occasion de se retrouver avant. Pas qu'elle n'aime pas Jake bien au contraire en quelques mois à peine elle était tombée profondément amoureuse de lui, elle qui pensait qu'elle ne pourrait jamais plus aimer un autre homme, qu'elle finirait seule mais non. Le Destin en avait apparemment décidé autrement pour elle. Et c'était tant mieux. Mais avec tout ce qui s'était récemment passé, Jake et elle n'avait pu se retrouver pleinement, comme un vrai couple et ça lui avait aussi permit de retrouver sa confiance en elle, de se poser et de comprendre qu'elle avait réellement envie de passer au stade supérieur avec son beau journaliste. Et apparemment, Liam avait décidé que ses parents avaient aussi le droit d'avoir leur moment à eux car il se rendormir et ne sembla pas décidé à se réveiller. Aussi, Amayelle et Jake purent se retrouver un peu.

Embrassant son tendre amour, elle se blottit contre lui et se dépêcha de le déshabilla, caressant sa peau chaude et frémissant sous ses caresses. Comme des adolescents ils y allaient doucement, s'effleurant, se découvrant, s'aimant un peu plus à chaque caresses qu'ils s'offraient l'un et l'autre. Tremblante de plaisir, la pédiatre finit par s'allonger nue sur le lit, entraînant son amant avec elle. Ses doigts traçaient le contour de ses lèvres, des muscles de sa mâchoire, de son nez. Elle le trouvait beau, si doux, si tendre, si parfait. Jake se mit au dessus d'elle et elle riva son regard dans le sien. -  Moi aussi, je t’aime… Comme jamais je n’ai aimé personne, lui murmura t-il. Une larme roula sur la joue d'Amayelle. Une larme unique, magnifique perle de cristal. Une larme de joie. Elle caressa la joue de Jake et l'embrassa tendrement. Il se pencha au dessus d'elle et laissa ses doigts caresser sa peau. Chacune de ses envolées la faisaient frémir et lui tiraient de légers gémissements alors qu'elle avait l'impression qu'il traçait des sillons de feu sur sa peau. Elle avait fermé ses yeux de cobalt et était complètement partie, se laissant aller sous les caresses de son amante, ayant l'impression que son corps était devenu de chiffon.

Et puis elle sentit que Jake se positionnait au dessus d'elle. Elle ouvrait les yeux pour le regarder, plongeant son regard dans le sien et se cambra alors qu'ils ne faisaient dorénavant plus qu'un. Glissant ses mains dans les cheveux du jeune homme elle glissa jusqu'à sa nuque puis jusqu'à son dos, caressant sa peau chaude, dansant au même rythme que lui. Son amant l'embrassa avec une passion renouvelée et elle sourit contre ses lèvres avant de le faire basculer et de se retrouver sur lui sans cesser de bouger au même rythme. Ils s'aimaient. Et cela se voyait à leurs gestes, la tendresse de leur ébat malgré la passion qui les animait. Et le plaisir montait, toujours plus vif, toujours plus fort et semblait sur le point d'exploser. May laissa alors Jake reprendre le dessus, riant doucement sous lui, caressant son dos et se cambrant sous l'assaut du plaisir qu'il lui offrait. Oh qu'elle l'aimait. Elle l'aimait si fort ...

HJ/ Oui c'est nos chériiis :netoile:   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Dim 15 Sep - 9:48

Avait-il jamais connu une union si parfaite ? Il lui semblait que non. Amayelle Stevenson. Alors qu’il aurait voulu graver le nom de Jake Mc Pherson au fer rouge dans le cœur de la belle sorcière, c’était l’inverse qui s’était produit. Elle était si belle, si douce, si aimante… Et elle était à lui. Bon. Elle était aussi à Liam junior et à Liam senior dans un certain sens. Mais… il l’aimait tellement qu’au fond, cela ne le dérangeait pas. Puis ce n’était pas pareil. Enfin en elle, après tout ce temps à se chercher sans parvenir à trouver du temps pour eux, enfin soudés. Pas qu’il n’ait attendu que ça. Il ne fait pas partie de ces hommes qui ne pensent qu’à ça. Mais vivre avec Amayelle sans… C’était dur. Et finalement. Il grogna de plaisir. Et reprit possession de ses lèvres. Il avait beau avoir les yeux fermés, il lui sembla la sentir sourire. Et comme il rouvrait les yeux, elle les fit basculer. D’abord surpris, il finit par sourire de toutes ses dents, réellement amusé, puis il posa ses mains dans le dos de sa belle et l’embrassa amoureusement, la gardant bien contre lui, savourant la sensation de leurs cœurs battant à la chamade, à l’unisson. Mais alors qu’elle continuait à bouger contre lui, sur lui, il cessa de sourire, trop perdu dans le tourbillon de plaisir qui le parcourait. Sa respiration se fit haletante. Le plaisir montait, encore et encore, inexorablement. Et pour elle, il pouvait dire rien qu’en la regardant, qu’il en allait de même. Alors, il les refit basculer, remonta le genou de May jusqu’à ses hanches et s’enfonça plus loin encore en elle, posant son front contre le sien. Bien que plus brutaux, ses gestes n’en étaient pas moins emprunts d’amour et de douceur. Subtil mélange. Et finalement, tremblant, il explosa. Et jamais il n’avait connu autant de plaisir, autant de bonheur. C’était comme si, maintenant qu’il avait gouté au meilleur, il se rendait compte que les fois d’avant avaient été bien fades en réalité. Et il savait. C’était May. C’était la femme de sa vie. Ils ne s’étaient pas envoyés en l’air. Ils avaient fait l’amour. Restant sur elle, son poids reposant doucement en partie sur son amante, il lui caressa la joue d’une main, le front toujours posé contre celui de May. Ses tremblements se calmèrent, tout comme sa respiration. Mais il n’avait pas envie de bouger. Il était si bien en cet instant. May et lui. Ils étaient comme dans une bulle. Et il savourait la sensation de paix, de bonheur. Il était toujours en elle et n’était pas pressé de changer cela. Mais il se laissa finalement rouler sur le côté, gardant May contre lui, face à lui, alors qu’il reposait dorénavant sur son flanc. Ses yeux ne quittaient le visage de la jolie sorcière. Et il tâchait de mémoriser chaque parcelle de ce spectacle. May, les joues rosies, les cheveux légèrement en bataille, les yeux pétillants… Elle était si belle. Il passa ses bras dans son dos et l’attira tout contre lui, en profitant pour respirer son parfum si envoutant. « Vous ai-je dit que je vous aimais, Amayelle ? » Il ferma les yeux. « J’ignorais même qu’on pouvait aimer autant. » Il recula sa tête légèrement, alors que sa joue reposait sur le crâne de May jusqu’alors. Et il déposa un baiser tendre sur son front, avant de se repositionner pour la garder contre lui, encore et encore. Autant il avait été emballé par l’idée d’une journée au zoo, en famille, autant là d’un coup, il n’avait plus du tout envie de bouger. Le paradis. Il l’avait trouvé. Il était sur terre, avec May. « Doit-on vraiment bouger de ce lit ? » Il savait évidemment que oui. Liam ne dormirait pas indéfiniment. Puis ils auraient besoin de manger, de boire et autres. Mais… Il était si bien, là, avec May dans ses bras ! Enfin, il ne lui restait plus qu’à en profiter le plus possible, en attendant le prochain moment où ils pourraient se retrouver seuls tous les deux.

Dans les autres choses qu’ils devraient bien faire, à un moment ou à un autre, il y avait le besoin d’aller aux petits coins. Et c’est précisément cela qui força Jake à se lever, une demi-heure plus tard. Grognon, râlant contre lui-même, il ne put plus résister. Et évidemment, alors qu’il aurait pu se recoucher ensuite bien tranquillement, Liam se réveilla. C’en était fini de leur tendre moment à deux. Avec un soupir, il alla récupérer le petit avant de retourner voir May dans leur chambre. Comme le petit réclamait sa mère, il tendit Liam à May et se prépara rapidement pour leur journée en famille. Après avoir pris une douche rapide et s’être brossé les dents, il enfila un jean et un t-shirt gris, tout simple. Puis il retourna dans la chambre et s’occupa de Liam, permettant à la jeune maman de se faire belle. Même si pour être belle, elle n’avait rien à faire. Elle l’était au naturel. Et même vêtue… d’un sac de pommes de terre, elle serait ravissante. Jake, pendant ce temps-là, Liam dans les bras, vérifia qu’il ne leur manquait rien pour aller au zoo. Biberons, jouets, crème solaire pour enfant, biscuits, panades de fruits… Langes ! Lingettes. Vêtements de rechange. Il était en train de se frotter la tête, se demandant s’il avait oublié quelque chose, quand May refit son apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Sam 5 Oct - 10:39


Ses mains caressaient sa peau et ses lèvres parcouraient son corps traçant des sillons de feu sur sa peau. Amayelle se sentait vibrer, elle se sentait si bien, en totale osmose avec son tendre amour. Elle l'aimait. Elle l'aimait si fort. Elle n'aurait jamais cru pouvoir aimer si fort après Liam. Il aurait du être l'homme de sa vie, le père de ses enfants. Le Destin en avait apparemment décidé autrement. Amayelle n'aurait jamais cru pouvoir revivre après la mort de son fiancé et puis Jake avait débarqué dans sa vie comme un cyclone de fraîcheur et d'amour. Il lui avait donné l'envie de revivre, l'envie de recommencer une nouvelle histoire d'amour et de pouvoir fonder cette famille dont elle rêvait tant. Jake avait été si patient, si doux, si attentionné avec elle. Il ne l'avait pas brusquée, il l'avait comprise, soutenue, épaulée, consolée. Et aujourd'hui il arrivait à l'emmener au septième ciel.

Tout en suivant son rythme, la jeune femme embrassa son amant avec fougue noyant ses cris dans sa bouche alors qu'ils se laissaient tous les deux aller dans une explosion de plaisir et de sensations. Lorsque Jake s'allongea de nouveau à moitié sur elle, le souffle court et les membres tremblants, Amayelle leva la main pour la glisser dans les cheveux de son compagnon, caressant doucement sa nuque. Jake avait posé son front contre le sien et May plongea son regard dans le sien, souriante, les joues rougies, les cheveux étalés autour de son doux visage, le souffle court. - Vous ai-je dit que je vous aimais, Amayelle ? murmura le beau journaliste. La jeune femme caressa la joue de son amant, son coeur battant encore si vite dans sa poitrine. - Oui, mais j'adore que tu le répète, répondit-elle espiègle. - J’ignorais même qu’on pouvait aimer autant, chuchota de nouveau Jake. Amayelle redressa la tête pour déposer ses lèvres sur celles de son amant. Si, elle elle le savait mais elle le redécouvrait un peu plus chaque jour en compagnie des deux hommes de sa vie. - Doit-on vraiment bouger de ce lit ? grogna le journaliste en roulant sur le côté en entraînant sa compagne qui riait doucement. - Non. On peut y rester encore un peu je pense, rétorqua la pédiatre en se blottissant contre son chéri, posant la tête dans le creux de son épaule, caressant doucement son torse, les yeux fermés.

Elle se rendormait quand elle sentit que son oreiller préféré bougeait. Elle grogna un peu et ouvrit difficilement les yeux. - Qu'est ce que tu fais ? maugréa t-elle encore à moitié endormie. Toilettes. En soupirant, Amayelle bailla, s'étira puis se leva. Elle passa des sous-vêtements et un tee-shirt de Jake qui lui arrivait à mi-cuisse. Le jeune homme revint à ce moment là avec Liam dans les bras. - Coucou mon bébé, tu as fais une bonne sieste ? demanda t-elle en prenant son fils dans ses bras. Elle lui fit un gros câlin avant de l'amuser en lui faisant des bisous bruyants dans son cou, le chatouillant légèrement. Le petit garçon se mit à rire et à gigoter pour échapper à la main chatouillant de sa maman. Craignant qu'il ne s'étouffe, Amayelle s'arrêta et le câlina un instant avant que Jake ne le prenne pour la laisser s'habiller. Elle prit une rapide douche avant de passer une jupe en jean lui arrivant un peu au dessus des genoux, un débardeur noir et une chemise blanche qu'elle laissa ouverte. Elle mit des ballerines puis releva ses cheveux avec une pince, laissant quelques mèches rebelles boucler dans son cou. Puis elle se maquilla légèrement et sorti rejoindre ses hommes. En cours de route elle attrapa le doudou et la sucette de Liam que Jake avait oubliés et les lui tendit avec un sourire alors qu'il finissait le sac. - Vous êtes prêts mes amours ? Allons y pour notre super journée alors ! lança la belle sorcière avant de prendre leur fils et le sac, laissant Jake descendre la poussette qu'il mit dans le coffre alors qu'elle attachait Liam.

Laissant son compagnon conduire elle prit la place à ses côtés et attendit qu'il démarre avant de poser une main sur sa nuque en le regardant. - Tu sais, je suis vraiment heureuse, fit-elle d'une voix douce. Ils arrivèrent une heure après et se garèrent sur le parking. Amayelle détacha Liam et le rattacha dans la poussette que Jake venait de monter puis elle prit son sac et celui du bébé avant de fermer la voiture. Jake l'attendait poussant Liam qui gazouillait en mordillant un hochet. Il faisait beau mais pas trop chaud ce qui leur permirent d'en profiter un maximum. - On va voir les félins ? proposa Amayelle qui adorait les lions.

HJ/ Désolée j'ai honte de publier ça tellement c'est pourri ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Lun 28 Oct - 22:11

- Vous êtes prêts mes amours ? Allons y pour notre super journée alors !

Le doudou et la sucette ! Jake leva les yeux au ciel. Il avait failli oublier ça ! Heureusement que May était là ! Comme il lui tendait Liam, il en profita pour l’embrasser rapidement. Il proposa à l’enfant sa sucette, qu’il prit comme s’il n’avait attendu que ça depuis le début, lui tendit son doudou puis attrapa sa veste. « On est prêt ! » Il sourit à May, joua un peu avec le petit poing potelé et serré de Liam puis poussa la poussette jusqu’à la porte de leur appartement. Galant, il ouvrit la porte à sa princesse puis la referma derrière eux. Cinq minutes plus tard, il s’installait au volant de la voiture, après avoir mis tant bien que mal la poussette dans le coffre. Il venait à peine de démarrer que May lui disait quelque chose qui le toucha profondément.

- Tu sais, je suis vraiment heureuse

C’était si simple comme déclaration et pourtant si… Il la regarda du coin de l’œil, les yeux brillants, un sourire timide aux lèvres. « Et tu attends que j’aie démarré pour me le dire ? M’empêchant ainsi de t’embrasser ! » Qu’à cela ne tienne. Au feu rouge suivant, il en profita et se pencha vers elle pour planter un baiser rapide sur ses lèvres douces et qui appelaient aux baisers. Une heure après le départ de l’appartement, ils arrivaient à destination. Pendant que May s’occupait des affaires de Liam, Jake se mit à étaler de la crème solaire sur le bout de chou qui n’apprécia évidemment pas cela. Jake tenta de le convaincre d’arrêter de bouger en lui expliquant que c’était pour son bien mais vous pensez bien que ça ne changea rien et qu’il ne se calma que quand Jake eut terminé. Il soupira et secoua la tête mais ne put s’empêcher de sourire, attendri. Ils n’avaient même pas fait un mètre que May, toute excitée, demandait par quoi ils pourraient commencer. Le journaliste éclata de rire puis passa un bras dans le dos de sa sorcière bien-aimée personnelle, amoureux, protecteur, poussant la poussette d’une main. Ils commencèrent effectivement par les lions. Puis assistèrent à un spectacle de rapaces. Puis allèrent voir les singes. Puis… Bref, ce fut une journée bien remplie. Au cours de laquelle Jake trouva néanmoins le temps d’appeler sa grand-mère qui, comme il s’y attendait, était tout à fait d’accord et enchantée de recevoir la petite famille le lendemain pour déjeuner. Il embrassa celle qui l’avait élevé puis annonça la bonne nouvelle à May qui était en train de nourrir Liam.

Liam tomba endormi alors qu’ils visitaient la partie pingouins et ours polaires du zoo. Il faut dire que ça avait été une longue journée. Comme le zoo fermait ses portes, Jake, May et Liam regagnèrent la sortie. Ils se couchèrent de bonne heure et Jake s’endormit en serrant May contre lui. Il eut juste le temps de déposer un baiser sur son front qu’il sombrait.

* * *

Le réveil sonna à neuf heures le lendemain. Il l’éteignit, et laissa dormir la belle créature dont il partageait le lit le temps d’aller prendre sa douche. Et comme la mère et le fils dormaient toujours quand il sortit, il en profita pour préparer le petit déjeuner au lit pour May, comme elle l’avait fait la veille.

A 12h00, pile !, il se garait devant la petite maison qui l’avait vu grandir. C’était une petite maison, vieille mais elle dégageait un caractère, une douceur… Une histoire. Elle était à l’image même de sa grand-mère. Petite mais solide. Il n’eut même pas le temps de sortir de la voiture que déjà la porte s’ouvrait sur une petite dame aux cheveux gris, presque blancs maintenant, au visage rond et chaleureux. « Jake Mc Pherson ! N’avez-vous pas honte d’avoir tant tardé à venir me voir ? » Elle disait cela mais souriait. Aussi la prit-il dans ses bras comme elle arrivait près de la voiture. Elle avait beau être âgée, elle avait toujours beaucoup d’énergie, ce qui rassurait le journaliste. « Grand-mère ! Laisse-moi te présenter. May, je te présente celle qui m’a supporté pendant des années et notamment l’adolescence. Grand-mère, je te présente May… » Il n’eut pas le temps de continuer que la vieille dame l’interrompait. « Ah, la magnifique jeune femme dont tu m’as tant parlé ! Tu n’as pas exagéré sur sa beauté ! » Jake rougit et sourit, penaud, à May. « Et ce petit ange, c’est Liam. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mer 30 Oct - 4:13


Ca y'est ils étaient partis pour le zoo. Une fois que tout le monde fut installé dans la voiture, Amayelle glissa sa main sur la nuque de son compagnon et sourit. Elle était heureuse. Vraiment heureuse. Et ça lui faisait peur. Elle avait peur que si la vie se rende compte d'à quel point elle était heureuse, elle lui retire ce bonheur nouveau comme elle l'avait fait avec Liam. - Et tu attends que j’aie démarré pour me le dire ? M’empêchant ainsi de t’embrasser ! lança Jake en riant. Amayelle sourit et répondit au baiser qu'il lui offrit au prochain feu rouge. Elle décida alors d'oublier ses peurs et de juste profiter de ce que la vie lui offrait.

Quand ils arrivèrent au zoo, on remarquait chez eux une mécanique comme si ils avaient prit l'habitude d'être parents, comme si maintenant ça semblait juste logique, juste normal, comme si ils avaient toujours été destinés à être parents eux qui auparavant étaient en dehors de tout ça. Un bébé change une vie. Liam avait changée la leur. Il les avaient rapprochés. Il les avaient sauvés l'un et l'autre. Et la journée fut fabuleuse. Ils allèrent d'abord voir les félins et May s'extasia devant ces lions majestueux. Ses animaux préférés. Puis ils allèrent voir le spectacle de rapaces et Liam rit de plaisir en voyant les animaux s'envoler. May se régala de ses yeux pétillants et de son rire de bébé. Au goûter ils prirent une barbe à papa et Liam fut bientôt couvert de sucre de la tête au pieds ce qui bien sûr le fit énormément rire et qui fit râler sa mère de bon coeur. Le petit bout s'endormit au moment où ils visitaient les ours polaires ce qui fit que les parents prirent un moment pour se balader et s'embrasser comme deux adolescents amoureux.  Quand le zoo ferma ses portes le soir, ils repartirent des étoiles dans les yeux et l'air béat de ceux qui sont heureux. Et quand Amayelle s'endormit cette nuit là, blottie contre son compagnon, elle se dit que finalement, peut-être que la vie n'était pas si horrible que ça.

• • • • • • •

Lorsqu'elle ouvrit ses yeux cobalt ce matin là, Amayelle se retrouva devant un super plateau de petit déjeuner. En souriant elle se redressa et s'étira, embrassant son tendre amour. Ils déjeunèrent en riant et en s'amusant comme des enfants jusqu'à ce que le leur se réveille. A partir de là ils redevinrent parents et se préparèrent pour aller déjeuner chez la grand-mère de Jake. La jeune femme hésita un moment sur quoi mettre puis opta pour un jean délavé, un petit haut simple noir avec des manches en dentelle et une veste asymétrique longue gris clair. Elle se maquilla légèrement et releva ses cheveux avec une pince, laissant quelques mèches effleurer son cou. Elle passa ses bottines noires à talon compensé et mit une note de parfum. Enfin prête elle sorti de la salle de bain. - Alors ? demanda t-elle à ses deux hommes. Puis ils partirent pour la maison familial.

Ils arrivèrent à midi pile et dès qu'ils se garèrent une dame sortit de la belle maison. Elle était à l'image même de la grand-mère type. Cheveux blanc, visage rond, regard chaleureux. Elle était pleine de charisme et rappelait à Amayelle sa propre grand mère. May la trouva belle, pleine d'histoire et aux senteurs de gâteaux et de bons petits plats. Un vrai bonheur. Tandis que Jake serrait sa grand-mère dans ses bras Amayelle sorti de la voiture et récupéra Liam qui gazouilla dans ses bras en serrant son doudou dans son petit poing. Elle s'approcha ensuite de Jake et sa grand-mère. - Grand-mère ! Laisse-moi te présenter. May, je te présente celle qui m’a supporté pendant des années et notamment l’adolescence. Grand-mère, je te présente May… les présenta Jake mais sa grand-mère le coupa. - Ah, la magnifique jeune femme dont tu m’as tant parlé ! Tu n’as pas exagéré sur sa beauté ! fit-elle en s'approchant d'Amayelle et Liam. La sorcière jeta un regard amusé et complice à son compagnon alors que ses joues rougissaient légèrement. La jeune femme serra la vieille femme dans ses bras. - Et ce petit ange, c’est Liam, termina Jake. Amayelle sourit. - Je suis vraiment ravie de vous rencontrer enfin. Jake n'arrête pas de me parler de vous, il vous admire beaucoup. J'avais hâte de rencontrer la merveilleuse femme qui a élevé un homme aussi génial que Jake, fit-elle de sa voix naturellement douce. Elle regarda Liam et sourit. Tu dis bonjour mon bébé ? demanda t-elle à son fils qui agita sa petite main. Amayelle regarda alors autour d'elle. Vous avez une très belle maison.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Lun 4 Nov - 20:49

- Alors ?

Jake, qui avait le petit Liam dans les bras, se tourna vers sa compagne. Qui était à couper le souffle, comme toujours. Jake la déshabilla des yeux avant de sourire, doucement, rassurant. « Tu es magnifique ! N’est-ce pas, Liam ? » Le petit, comme pour confirmer, tapa gaiement des mains en regardant sa mère, tout sourire. Pour l’occasion, Jake lui avait fait revêtir un petit jean, un t-shirt blanc qui ne le serait pas longtemps, et une chemise bleue à carreaux. Il était tout beau pour rencontrer son arrière-grand-mère. Arrière-grand-mère. Elle allait être contente ! Il était rare de pouvoir connaitre ses arrière-petits-enfants. Même si Liam ne l’était pas biologiquement parlant. Il aurait pu l’être. Et il l’était presque, après tout. Au final, c’était Jake qui avait fait le moins d’effort, se contentant d’un jean et d’un t-shirt à manches longues. Enfin, sa grand-mère le connaissait, elle ne serait pas surprise. Après avoir déposé un baiser sur le front de May, il guida la petite famille dehors et conduisit pendant près d’une heure, jusqu’à une petite maison ancienne mais de caractère. De laquelle surgit, comme une tornade, celle qui avait élevé le journaliste, avant même qu’ils n’aient eu le temps d’ouvrir les portières. Souriant, il s’était précipité vers sa grand-mère pour la prendre dans ses bras. S’il ne l’avait pas fait, elle lui aurait, à coup sûr, passé un savon. Puis, comme May arrivait avec Liam dans les bras, il fit les présentations. Ou essaya, du moins, puisque la vieille dame ne le laissait pas terminer sa phrase, le faisant rougir. Hem. Effectivement, il lui avait à plusieurs reprises parlé de May, au téléphone et… Eh bien, il n’avait pas tari d’éloges. Notamment sur sa beauté. Mais pas uniquement. Mais elle aurait pu se garder d’en parler. Il lui fit les gros yeux et évidemment, la seule réponse qu’il obtint fut un froncement de sourcil du style « Ne me fais pas les gros yeux, je suis plus âgée que toi, tu n’as rien à dire. En plus, c’est vrai. » Et du coup, il leva les yeux au ciel, avant d’enfin présenter Liam. Qui faisait le timide.

- Je suis vraiment ravie de vous rencontrer enfin. Jake n'arrête pas de me parler de vous, il vous admire beaucoup. J'avais hâte de rencontrer la merveilleuse femme qui a élevé un homme aussi génial que Jake,

Touché, Jake contempla May sans ciller quelques secondes, rougissant légèrement. Il passa son bras dans le dos de la sorcière, l’embrassa sur le sommet du crâne, puis fit comme il avait l’habitude de faire : jouer la carte de l’humour quand il est mal à l’aise. « Pas besoin de mentir, elle me connait, tu sais… » Il fit un sourire mais qui était plus timide et gêné qu’autre chose. Heureusement, May changea de sujet, demandant au petit bout de saluer son arrière-grand-mère. Timide, il se contenta de tourner la tête, un poing dans la bouche, vers la vieille dame puis, après l’avoir observée quelques secondes lui faire signe, il sourit. Et voilà, ils étaient conquis mutuellement. La puissance du langage du corps. Jake secoua la tête. « Merci ! Elle n’est pas bien grande mais je l’adore ! Puis je n’ai pas besoin de plus grand. J’en aurais peut-être eu besoin quand j’avais trois hommes à la maison… Ce n’était pas toujours facile de les caser dans le salon mais maintenant je suis contente ! Je n’aurais pas voulu devoir faire le ménage dans un manoir ! » Elle sourit, complice, à May. « Mais entrez ! On ne va pas rester dehors ! » Elle guida la joyeuse troupe à l’intérieur pendant que Jake récupérait vite fait le sac de voyage du garçonnet. A peine dans le salon, elle leur proposa à boire et leur ordonna de s’assoir. C’est vrai qu’après un trajet d’une heure en voiture, ils devaient être épuisés… Enfin, il ne dit rien, évidemment, et obtempéra. Il avait appris qu’il ne servait à rien de défier la dame. Elle gagnait toujours. « J’ai préparé le repas préféré de Jake, j’espère que vous aimerez ! Gigot d’agneau. Il m’en réclamait toutes les semaines ; Ce qui, évidemment, n’était pas possible. » En insistant bien sur le « évidemment »… Comme il restait encore quelques minutes avant que ce soit prêt, elle s’assit avec eux au salon. Et Jake le sentit arriver. Quoi ? L’interrogatoire, bien sur… « Alors, May, vous êtes médecin, c’est bien ça ?! » Jake soupira. « Vous n’êtes pas irlandaise, je me trompe ?! D’où venez-vous ? » « Grand-mère… » « Quoi? Je suis juste curieuse… Ce n’est pas méchant, vous le savez, j’en suis sure, n’est-ce pas?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mar 5 Nov - 10:14


- Tu es magnifique ! N’est-ce pas, Liam ? répondit Jake en réponse à la question de sa compagne. Amayelle sourit et adressa un clin d'oeil à ses hommes en prenant son fils dans les bras. Elle sourit quand Jake déposa un baiser sur son front. Même avec des talons il était un peu plus grand qu'elle. Il était pile à la bonne taille. Ils se complétaient parfaitement tous les deux et pas seulement physiquement mais aussi psychologiquement. Les deux amoureux et leur petit bout se rendirent alors chez la grand-mère du jeune homme. En chemin, la jeune femme eu tout le temps de stresser un peu avant de se détendre au contact de Jake. Il avait le don de l'apaiser, elle ne savait pas comment elle aurait fait si elle ne l'avait jamais rencontré, si un jeune garçon n'avait pas décidé ce jour là de la bousculer dans le centre commercial et si Jake n'avait pas décidé d'être le gentleman qui aiderait une femme enceinte à ramasser ses paquets éparpillés au sol. Si il avait été un peu moins protecteur et qu'il n'avait pas voulu l'emmener manger après son malaise, si il ne s'était pas proposé comme guide, comme ami, comme confident, comme pilier sur lequel elle pourrait s'appuyer pour se soutenir.

La maison où ils arrivèrent n'était pas très grande mais elle n'avait pas besoin de ça pour paraître impressionnante pleines d'histoires et de bonheur. Tout comme la vieille et dynamique dame qui s'approchait d'eux et serrait son petit fils dans ses bras. Petit-fils qui fit ensuite les présentations. Amayelle embrassa la grand-mère de son compagnon qui lui présenta ensuite leur fils donc ... son arrière petit-fils. La sorcière la salua avec chaleur. -  Pas besoin de mentir, elle me connait, tu sais… lança alors Jake suite à son compagnon. La jeune femme lui fit les gros yeux. - On ne ta jamais dis d'accepter les compliments et de ne jamais contrarier la femme qui te le fais ? Et puis d'abord j'ai juste dit que tu étais génial, le vrai compliment était pour ta grand-mère ! rétorqua t-elle du tac au tac, mi-sérieuse d'un air faussement sévère, mi-espiègle le regard pétillant d'amusement. - Merci ! Elle n’est pas bien grande mais je l’adore ! Puis je n’ai pas besoin de plus grand. J’en aurais peut-être eu besoin quand j’avais trois hommes à la maison… Ce n’était pas toujours facile de les caser dans le salon mais maintenant je suis contente ! Je n’aurais pas voulu devoir faire le ménage dans un manoir ! rétorqua Mrs McPherson d'un ton complice. - Oh comme je vous comprend ! acquiesça la jeune femme en souriant. Et quand la vieille dame les invita et leur tourna le dos elle tira la langue à Jake, comme une ado et roula des hanches juste pour l'embêter. Qui a dit que Amayelle était adulte et mature ? Mais elle ne put s'empêcher de lui voler un baiser au passage. Et puis c'est juste qu'elle était un peu stressée, elle allait se détendre peu à peu.

Ils s'installèrent dans le salon et l'ambiance détendit la jeune femme qui sentit un étau se desserrer autour de son coeur. -  J’ai préparé le repas préféré de Jake, j’espère que vous aimerez ! Gigot d’agneau. Il m’en réclamait toutes les semaines ; Ce qui, évidemment, n’était pas possible. Amayelle sourit doucement. - Gigot d'agneau, je retiens merci, fit-elle avec douceur quoiqu'une note d'amusement dans la voix et dans ses prunelles bleues suite au sous entendu de la vieille dame qui s'installa avec eux. - Alors, May, vous êtes médecin, c’est bien ça ?! Vous n’êtes pas irlandaise, je me trompe ?! D’où venez-vous ? - Grand-mère… -  Quoi? Je suis juste curieuse… Ce n’est pas méchant, vous le savez, j’en suis sure, n’est-ce pas ?! Amayelle qui s'attendait à un interrogatoire en règle éclata de son rire cristallin et secoua la tête. - Ne vous inquiétez pas vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez ! répondit-elle avant d'attaquer les autres réponses aux questions précédentes. Je suis pédiatre en vérité. A l'hôpital. Mais il m'arrive d'être médecin urgentiste quand il y a de gros accidents comme des incendies et tout ça, commença t-elle. Et non je ne suis pas irlandaise. Je suis américaine par mon père et russe par ma mère, finit-elle toujours sa voix douce et pétillante. Assit sur les genoux de sa mère, Liam fit d'abord son timide avant de regarder autour de lui puis de tendre les bras à Jake. May le lui tendit avec son lapin et sa sucette.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Dim 10 Nov - 4:35

« Pédiatre ?! Un des plus beaux métiers du monde ! Soigner et sauver des enfants… C’est un beau métier que vous exercez là ! » Jake sourit, attendri. Il aurait dû parier avec May de ce que la vieille dame dirait. Il aurait gagné. Mais après tout, il connaissait celle qui l’avait élevé. Peut-être pas autant que l’inverse. Mais il la connaissait. Presque par cœur. Comme May parlait de ses origines, Liam se mit à se tendre vers Jake. Le journaliste regarda le petit bout et lui sourit avant de le prendre dans les bras, comme sa mère le lui tendait. Mais évidemment, il ne voulait pas rester assis bien calmement. Aussi Jake se leva-t-il pour marcher, Liam dans les bras. Comme il se retournait vers les deux femmes de sa vie, il se rendit compte que toutes deux le regardaient faire. Il leva les yeux au plafond. « Je ne fais que marcher… » Elles n’avaient pas besoin de le surveiller de la sorte. Il ne risquait pas de faire tomber Liam, et il ne risquait pas de tomber lui-même. « Je ne te surveillais pas. Je contemplais la vue, Jake. Je commençais à peu à désespérer de te voir te poser. » Puis la vieille dame se tourna vers May. « Si vous saviez ce qu’il m’a fait endurer, celui-là ! Et son frère ! De vrais casse-cous ! Puis, il s’est calmé. Mais à chaque fois que je l’appelais et lui demandais s’il avait rencontré quelqu’un, il soupirait ! Et me disait qu’il ne voulait pas se caser… » Elle secoua la tête, comme une actrice dramatique. « Je n’avais simplement pas encore rencontré la bonne personne, grand-mère… » Il tourna alors la tête vers May et lui sourit, tendrement. Et il était heureux de n’avoir rencontré personne qui lui donne envie de rester, avant May. Car alors il ne l’aurait sans doute pas rencontrée. Il la regardait toujours, amoureux, quand le four se mit à sonner. Effectivement, la bonne odeur s’était répandue dans toute la maison. Signe évident que le repas était prêt. « Ah Jake ! J’ai retrouvé la chaise haute que tes parents utilisaient pour toi quand vous veniez, dans le grenier, je pense que ça devrait aller pour Liam ! » Ses parents… Jake sourit, tristement, puis se dirigea vers la table où trônait effectivement une vieille chaise haute en bois clair. « Merci, grand-mère, c’est parfait. » Jake déposa un baiser doux sur le crâne de sa grand-mère puis assit Liam dans la chaise et l’attacha, histoire qu’il ne puisse pas s’échapper. « May, installe-toi, je vais m’occuper d’aider le cuisto. » Il se rendit alors dans la petite cuisine et aida sa grand-mère à dresser les assiettes. Pommes de terre et agneau. Comme les deux revenaient avec les trois assiettes, Jake en profita pour répondre enfin. « Et je n’en demandais pas toutes les semaines… » « Non, c’est vrai, il en demandait tous les jours. » Jake éclata de rire en déposant une assiette bien remplie devant sa compagne.

Le repas se déroula tranquillement. Ils parlèrent de choses et d’autres, sans grande importance. Puis, comme ils dégustaient le café devant une part de tarte, la vieille dame devint soudain sérieuse. « Tu n’as… toujours pas de nouvelles de Josh ?! » Les traits de Jake s’assombrirent d’un coup. Et finalement il secoua négativement la tête. « Non… Rien… » Et ça le tuait.

Puis, comme pour changer de sujet, la vieille dame se tourna à nouveau vers la belle brune qui accompagnait son petit-fils. « Et vos parents, que font-ils dans la vie ? Vous avez des frères et sœurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Lun 11 Nov - 9:55


- Pédiatre ?! Un des plus beaux métiers du monde ! Soigner et sauver des enfants… C’est un beau métier que vous exercez là ! s'écria la grand-mère de Jake faisant sourire la jeune femme qui acquiesça. - J'adore mon métier. Les enfants sont importants, ils sont notre avenir, il faut les protéger autant qu'on le peut, répondit-elle avec douceur. Liam voulut alors aller sur les genoux de son père et May le luit tendit. Jake le prit et commença à marcher avec le petit bout qui regardait autour de lui avec attention en bavant à qui mieux mieux sur son petit poing enfoncé dans sa bouche. Il était en plein milieu de ses dents qui ne lui laissaient pas beaucoup de répit le pauvre petit ange. Amayelle et grand-mère Mc Pherson admirèrent le duo. May ne s'en lassait pas. Jake se tourna vers elles en leur signalant qu'il ne faisait que marcher. May n'était pas inquiète. Elle admirait juste la vue.  - Je ne te surveillais pas. Je contemplais la vue, Jake. Je commençais à peu à désespérer de te voir te poser, commença sa grand-mère avant de se tourner vers la pédiatre. Si vous saviez ce qu’il m’a fait endurer, celui-là ! Et son frère ! De vrais casse-cous ! Puis, il s’est calmé. Mais à chaque fois que je l’appelais et lui demandais s’il avait rencontré quelqu’un, il soupirait ! Et me disait qu’il ne voulait pas se caser… Amayelle sourit, le regard brillant d'amusement. - Je n’avais simplement pas encore rencontré la bonne personne, grand-mère… soupira Jake. La sorcière s'amusa de leurs répliques, de leurs jeux, elle les trouva si complices, si aimants l'un envers l'autre qu'elle se surprit à avoir un manque de sa propre grand-mère. Mais le regard amoureux que Jake et elle échangèrent était presque plus bon qu'un de leur fougueux baiser.

Le repas fut alors prêt. La grand-mère de Jake les prévint qu'elle avait descendu l'ancienne chaise haute de son petit fils et cela toucha la jeune femme dont le sourire illumina son regard cobalt. - May, installe-toi, je vais m’occuper d’aider le cuisto, signala son compagnon. - J'ai préparé deux trois trucs à manger pour Liam. Je ne voulais pas vous embêtez à lui préparer quelque chose comme il est encore petit, fit-elle. Mais elle s'inquiétait pour rien alors elle laissa faire, se contentant de s'asseoir près de la chaise haute de son fils et de caresser son petit point se régalant de ses sourires encore un peu édenté mais tellement craquant. Jake et sa grand-mère revenaient les mains remplies. - Et je n’en demandais pas toutes les semaines… fit son compagnon. - Non, c’est vrai, il en demandait tous les jours. Amayelle rit en même temps que son amant. Le repas se déroula chaleureusement, avec des discussions banales mais intéressantes, des anecdotes amusantes et des babillements de bébé.- Le repas était délicieux. J'espère qu'un jour vous me confierez votre recette, sourit la jeune femme avec un regard malicieux mais chaleureux à la fin de son assiette.

Mais alors qu'ils en étaient au dessert la conversation vira au sérieux. - Tu n’as… toujours pas de nouvelles de Josh ?! demanda la vieille dame. - Non… Rien… murmura Jake. Amayelle posa sa main sur celle de son compagnon entrelaçant leurs doigts. - Logan fait tout son possible, je suis sûre qu'ils finiront par le trouver, essaya t-elle de les rassurer de sa voix douce. Puis elle se tourna vers la vieille femme.

La grand-mère de Jake sourit et reprit alors son interrogatoire. -  Et vos parents, que font-ils dans la vie ? Vous avez des frères et sœurs ? demanda t-elle. Amayelle acquiesça. - Mon père est américain et il est médecin. C'est lui qui m'a donné l'envie de partir là dedans. Ma mère est russe et elle travaille à l'ambassade comme interprète. Ils ont divorcés quand j'étais petite. Mais aux dernières nouvelles ils se sont remit ensembles et ma mère est professeur de langues au lycée, fit-elle d'un air faussement exaspéré mais qui trahissait combien elle aimait ses parents. Puis elle se souvint de la seconde question. Oh et j'ai un grand-frère et deux grandes soeurs. Je suis la dernière de la famille. Mon grand-frère Alessandro est policier. Il était le coéquipier de ... elle hésita, se tut, échangea un regard avec Jake puis elle sourit de nouveau. Mes soeurs sont à la fois jumelles et totalement opposées. Soleen est très féminine, elle est très belle aussi. Elle habite Los Angeles, elle a été mannequin mais là elle est styliste et tient une boutique de mode et ça marche très bien pour elle. Nina est plutôt du genre sportive, elle a été championne de basket de notre état et elle a finit par revenir dans notre ville où elle est devenue professeur de sports au lycée. Des étoiles brillaient dans les yeux de la jeune femme et ont comprenait alors qu'elle adorait littéralement sa famille. Ils étaient tout pour elle.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Jeu 28 Nov - 2:16

Tandis que May installait Liam dans la chaise haute, Jake s’occupa de faire réchauffer le repas que May avait prévu pour lui. Après l’avoir apporté à la maman, il retourna en cuisine pour aider sa grand-mère à découper la viande. Et quelques minutes plus tard, ils étaient tous attablés. Pour l’occasion, ils n’eurent pas droit à la prière, ce qui étonna Jake qui se retint néanmoins de faire la remarque. Il était tellement affamé que ça l’arrangeait : il pouvait ainsi mordre plus vite dans sa première bouchée. Ce qu’il fit en gémissant de plaisir. Pour rire, il regarda May puis sa grand-mère. « Tu lui donneras la recette, hein ?! » Il plaisantait, bien sûr. Mais il n’allait pas se plaindre si May faisait ce plat de temps en temps… Ils étaient autour d’une tasse de café, Liam endormi dans sa poussette, quand la grand-mère de Jake demanda des nouvelles de Josh. Malheureusement… Jake n’en avait aucune. Il baissa la tête, triste et abattu, et ne la releva qu’en sentant les doigts fins et délicats de sa sorcière bien aimée se poser sur les siens. Il plongea son regard dans le sien puis se força à lui offrir un petit sourire. Triste. Mais un sourire quand même.

- Logan fait tout son possible, je suis sûre qu'ils finiront par le trouver,

Jake acquiesça. Sans être convaincu. Cela faisait des mois maintenant que Josh avait disparu. Alors… Eh bien, même s’il avait honte de l’admettre, il n’avait plus d’espoir de le retrouver en vie. Il avait l’impression de le trahir, de l’abandonner, à penser de la sorte mais il fallait être réaliste. Il ne reverrait certainement jamais son frère. Son ami. Son meilleur ami. A qui il aurait tant voulu présenter May. A coup sûr, il l’aurait adorée. Et elle aussi. Mais ça ne se ferait jamais. Le journaliste posa sa deuxième main sur celle que May avait mise sur le sienne, serra délicatement ses doigts puis tendit le bras pour poser la main sur une de celles, fragiles, de sa grand-mère. Ça devait être une jolie scène, vue de l’extérieur. De l’intérieur elle était malheureusement entachée de tristesse et d’inquiétude. Après quelques minutes de silence, la grand-mère de Jake décida de changer de sujet, pour revenir à un sujet plus joyeux. Ou moins triste, en tout cas. May répondit, et réussit même à provoquer quelques sourires sincères chez son compagnon. Elle aimait tant sa famille. Ça se voyait. Ca s’entendait. Et c’était… Beau. Mais il ne manqua pas son regard incertain quand elle mentionna son frère. Alors, avant qu’elle ne continue, il intervint, en regardant sa grand-mère. « Son frère était le coéquipier du père de Liam. » Il lui fit un clin d’œil puis sourit à la sorcière. Les faits étaient les faits. Alessandro était le coéquipier de Liam, le père de Liam, qui lui valait d’ailleurs son prénom. Jake sourit à May et serra ses doigts doucement dans sa main. Elle n’avait pas à être mal à l’aise. Même en présence de la vieille dame qui savait déjà que Jake n’était pas le père biologique du petit.

Quand May eut fini de dresser le portrait de sa famille, la grand-mère de Jake ne put se retenir. « Quatre enfants ! Dont trois filles ! Pauvre garçon que votre frère, entouré de toutes ces filles ! Cela dit, j’aurais adoré avoir une petite-fille. Elles sont généralement plus sages et faciles à vivre que les garçons. Or, j’ai eu droit à deux garçons, et deux terreurs en plus ! » Jake haussa un sourcil, plissa les lèvres et regarda, faussement mécontent, celle qui l’avait élevé. « Dis tout de suite que tu n’es pas contente de nous avoir eus… » Pour toute réponse, il obtint un éclat de rire de la vieille dame, ce qui le fit lever les yeux au ciel. Evidemment qu’elle était contente de les avoir eus. « Bien sur que si, je suis heureuse. Vous êtes des petits-fils extraordinaires. Enfin… J’aurais préféré que vous parents … Ne meurent pas si jeunes, évidemment. Mais c’est avec plaisir que je vous ai recueillis ! » Jake sourit, touché. « Enfin, ça n’a pas toujours été facile… Surtout avec toi et ta maladie ! » Elle lui fit les gros yeux, se rappelant certainement toutes les bêtises qu’ils avaient faites avec Josh. Toutes les blessures que Jake avaient récoltées, ne respectant pas ce que ses grands-parents disaient, désobéissant dès que possible, pour aller jouer dehors ou faire du vélo dans des chemins remplis de cailloux… Hem. Dex garçons, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mer 15 Jan - 21:29


- Tu lui donneras la recette, hein ?! lança Jake à sa grand-mère les faisant rire toutes les deux. Amayelle mangea tout en faisant manger son fils qui babillait gaiement plus du tout intimidé. Il n'était pas du genre farouche, il suffisait que ses parents soient à l'aise pour qu'il le soit aussi. Quand Amayelle sorti la compote, il tapa dans ses mains en riant de plaisir. - Et bien mon fils si tu n'aime pas la compote je te donnerais des yaourt à boire, lança la jeune femme attendrie. Mais lorsqu'elle voulut lui donner la première bouchée il secoua la tête. - Non ? s'étonna t-elle. - Maaaa !! fit-il en tendant les mains vers la cuillère. - Bien monsieur mon fils. Essayez d'en mettre au moins la moitié dans votre estomac avant de le mettre sur la chaise haute, rétorqua sa mère amusée en le laissant manger tout seul. Elle reporta alors son attention sur la conversation en cours.

Le repas terminé, ils s'installèrent dans le salon avec une tasse de café. Pendant que sa mère et son arrière-grand-mère (bah oui xD) discutaient, Liam décida d'aller jouer avec son père et finit par s'endormir dans ses bras. Jake le posa donc dans sa poussette et rejoignit les deux femmes. La conversation tourna autour de Josh, le grand-frère de Jake qui avait disparu juste avant que May n'arrive en ville, il y a presque un an maintenant. Amayelle essaya de les réconforter, serrant fort la main de son compagnon mais la petite lueur d'espoir qu'elle lisait dans son regard chaque jour avait finit par disparaître à son plus grand désespoir. Alors elle se promit d'essayer de chercher le jeune homme. A sa manière à elle.

La grand-mère de Jake finit par rompre la tristesse en abordant la famille de la jeune femme. Celle ci la lui raconta, la voix chaleureuse et le regard débordant d'amour et de tendresse. Elle aimait sa famille plus que tout au monde même si elle l'avait un peu fui après la mort de son fiancé. Jake termina d'ailleurs sa phrase et elle lui offrit un regard reconnaissant. Même maintenant elle avait encore un peu de mal à le dire. Liam avait été son premier amour et tout le monde sait que l'on n'oublie jamais son premier amour. Qu'il reste une tendresse particulière même après qu'il se soit évanoui. La pédiatre aimait Jake, de tout son coeur mais Liam restait Liam. Elle finit donc par parler de ses trois aînés. - Quatre enfants ! Dont trois filles ! Pauvre garçon que votre frère, entouré de toutes ces filles ! Cela dit, j’aurais adoré avoir une petite-fille. Elles sont généralement plus sages et faciles à vivre que les garçons. Or, j’ai eu droit à deux garçons, et deux terreurs en plus ! lança la grand-mère de Jake. Amayelle éclata d'un rire cristallin. - Oulà si vous connaissiez mes soeurs vous seriez finalement bien contentes de vos deux terreurs ! Le surnom de Soleen et Nina dans la ville c'est les Tornades Jumelles même encore aujourd'hui ça leur reste alors ! fit la jeune femme en souriant, d'un air amusé. Jake lui plissa le regard en regardant sa grand-mère. - Dis tout de suite que tu n’es pas contente de nous avoir eus… s'écria t-il d'un air faussement mécontent. - Bien sur que si, je suis heureuse. Vous êtes des petits-fils extraordinaires. Enfin… J’aurais préféré que vous parents … Ne meurent pas si jeunes, évidemment. Mais c’est avec plaisir que je vous ai recueillis ! Enfin, ça n’a pas toujours été facile… Surtout avec toi et ta maladie ! répondit sa grand-mère. Amayelle regarda Jake d'un air doux en serrant ses doigts. - Moi je trouve que vous avez fait un travail extraordinaire, reprit-elle avec une tendresse évidente. Puis elle sourit et son regard se mit à pétiller en regardant de nouveau la grand-mère de son compagnon. - Jake vous a t-il dit comment on s'étaient rencontrés ? demanda t-elle d'un air amusé.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Jeu 6 Fév - 10:13

Si après le repas, la conversation avait pris un tour tendu, puisqu’ils s’étaient mis à parler de Josh, heureusement, elle s’était bien allégée ensuite. Déjà, ils avaient changé de sujet. Et en plus, écouter May parler de sa famille était un vrai régal. A chaque mot qu’elle prononçait, on sentait tout l’amour qu’elle leur portait, et c’était rafraichissant, ça faisait un bien fou. Croyez-le ou non, mais parfois, il lui semblait que May était une espèce en voie d’extinction. Elle était si gentille, si aimante… Le monde extérieur lui semblait si sombre, si dangereux. Elle était son rayon de soleil, son oasis en plein désert. Alors il tendit la main et serra la sienne doucement, avant de caresser de son pouce sa douce main.

- Moi je trouve que vous avez fait un travail extraordinaire,

Jake sourit en coin, touché par ces paroles, et en même temps amusé. Si seulement elle savait tous les sales coups qu’ils avaient faits en douce… Un brin de nostalgie le gagna. Et un peu de remords aussi. Ils n’avaient pas été assez sages, assez obéissants. Cette dame qui les avait élevés. Elle était peut-être stricte parfois, mais elle ne voulait que leur bonheur. Evidemment, adolescent, même si au fond il le savait, cela ne l’empêchait pas de n’en faire qu’à sa tête. Parfois, seulement. La plupart du temps, il essayait quand même de l’aider au maximum. Il était d’ailleurs admiré par les mères de certains camarades qui enviaient presque sa grand-mère d’avoir un garçon si serviable. Il allait faire les courses avec elle. Il tondait la pelouse. Des choses « normales » mais que les autres ne faisaient pas forcément. Il leva, vers sa grand-mère, un regard aimant, admiratif, et reconnaissant. Si elle n’avait pas été là, il n’en serait pas où il en était aujourd’hui. Si elle n’avait pas été là, il se serait retrouvé dans une famille d’accueil. Peut-être aurait-il été adopté. Mais avec sa maladie… Peut-être personne n’aurait-il voulu de lui.

- Jake vous a t-il dit comment on s'étaient rencontrés ?

Tiens… Ca le surprit mais il ne se souvenait pas de lui avoir raconté leur rencontre, non… D’ailleurs, la vieille dame confirma, avec les sourcils levés, avant de tourner une tête curieuse vers son petit-fils. Qui sourit, timidement. « Je… Je faisais le tour du centre commercial avec des affiches de Josh… » Son regard s’assombrit. « Pour demander aux gens s’ils l’avaient vu, s’ils voulaient bien afficher sa photo… Et… » Il tourna la tête vers May, le regard attendri, et des étoiles brillant dans ses beaux yeux bleus. Son baume, contre le chagrin, contre la douleur. Morale. Psychologique. Puisqu’il ne ressentait pas la douleur physique. Qu’elle continue. Il voulait l’entendre raconter la suite. Il aimait sa voix. Et il aimait l’écouter raconter des histoires, à Liam notamment, qui dormait toujours profondément pour l’instant. « Il y avait un garçon avec un skateboard… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Ven 7 Fév - 5:11


Amayelle avait toujours été comme ça. Aimante, douce et attentionnée. D'ailleurs son prénom voulait tout dire. Le sien signifiant littéralement "celle qui aime" May avait toujours trouvé que ses parents avaient eu pas mal de flair sur ce coup là. Mais il fallait dire qu'elle ne trouvait pas difficile d'aimer l'humanité. Bien sûr, elle était parfois cruelle, mesquine et terrifiante mais il y avait tant d'amour et tant de belles choses dans le monde qu'elle ne pouvait s'empêcher de l'aimer quand même. Il était si facile d'aimer. Tout comme avec Jake. Leurs doigts entrelacés, May demande à la grand-mère de son compagnon si il lui avait raconté leur rencontre. La vieille femme fit non de la tête et Jake attaqua. - Je… Je faisais le tour du centre commercial avec des affiches de Josh… Pour demander aux gens s’ils l’avaient vu, s’ils voulaient bien afficher sa photo… Et… Il y avait un garçon avec un skateboard… commença le journaliste avant de l'encourager à continuer. Amayelle sourit, rayonnante. - Je venais d'arriver à Dublin, j'étais enceinte de sept ou huit mois, c'était une horreur, je ne pouvais pas me baisser et j'avais juste l'impression d'être une grosse baleine, continua la jeune femme d'un air faussement exaspéré qui fit rire la grand-mère de Jake. Amayelle lui offrit un clin d'oeil et continua.

- Cet adolescent m'avait bousculé et tout mes paquets étaient au sol. Je m'imaginais déjà l'horreur que ce serait de se baisser et soudain ... Jake était là. Il avait tout ramassé et me tendait mes affaires comme un véritable gentleman. Il a sorti une bêtise qui m'a fait rire. La pédiatre parlait d'une voix légère, amusée, pleine d'amour et de tendresse envers le jeune homme. Je n'avais pas mangé depuis le matin et j'ai eu un vertige alors votre petit fils a prit d'autorité mes paquets et m'a emmené au restaurant. Je ne me rappelle pas avoir fait beaucoup d'histoires. J'avoue que ça pouvait bien être n'importe qui, même un kidnappeur ou un tueur en série que sais-je mais je ne sais pas ... j'avais une bonne sensation, rit la jeune femme. Elle se tu un instant comme replongée dans ses pensées, ses yeux bleus plongés dans les prunelles azur de son compagnon. On a mangé. Italien si je me rappelle bien. Et puis Jake m'a proposé d'être mon guide puisque je ne connaissais pas du tout la ville. Il m'a emmené aux jardins, c'était si beau, murmura t-elle doucement en se rappelant la beauté et les couleurs des plantes. J'ai eu ... elle hésita, mordillant sa lèvre inférieure, cherchant ses mots. Puis elle soupira et préféra dire tout. Baissant la tête elle continua l'histoire. J'ai eu une crise d'angoisse violente. J'en faisais souvent depuis la mort de mon fiancé. Mais Jake ... Jake était là. Il a réussit l'impossible. Personne n'arrivait à calmer mes crises, pas même mes parents, mais lui a réussi. Il m'a apaisée, m'a écoutée. On a parlé longtemps.

Elle sourit doucement à son compagnon puis a la grand-mère de celui ci. Depuis ce jour là je crois qu'on ne s'est plus quittés. Il m'a fait visité la ville, on s'est découvert et ... aussi simplement que ça il a apaisé mes peurs, il a pansé mes blessures, il m'a montré que même après avoir subi une perte, on pouvait retomber amoureux. Il a toujours été là pour moi même quand j'ai accouché prématurément et que j'ai paniqué totalement à l'idée d'être une mauvaise mère. Si il n'avait pas été là ... Elle haussa les épaules. Vous avez un petit fils absolument merveilleux, murmura t-elle en regardant son compagnon, les yeux brillants de sentiments infinis et de quelques larmes.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Mer 19 Fév - 11:28

Toute cette histoire… Ca lui semblait si loin. Ils en avaient fait du chemin depuis leur rencontre. Jake posa sa main sur celle de May et serra délicatement ses doigts dans les siens, ému bêtement. Bon, ce n’était pas si « bête » que ça mais… On a tendance à laisser l’émotion aux femmes et la force aux hommes… Mais avec May, il ressentait des choses qu’il n’avait jamais ressenties auparavant. Après de longues secondes à fixer May droit dans les yeux, il tourna la tête vers sa grand-mère. Qui les fixait, en silence, très émue. Heureuse. Finalement, elle inspira et expira doucement. « Vous me faites penser à mon défunt mari et moi-même… Sauf que c'était lui qui m'avait bousculée... Je suis heureuse pour vous. » Elle laissa son regard reposer sur Jake, heureuse que son petit-fils connaisse le bonheur après tout ce qu’il avait vécu. Ses parents d’abord, puis Josh qui ne donnait plus signe de vie… Jake méritait d’être heureux. Et cette jeune femme semblait el combler. Médecin, belle, douce, la belle-fille parfaite. « Voulez-vous une autre tasse de café ? » A ces mots, Liam remua un peu dans sa poussette et Jake regarda par la fenêtre. Il n’avait pas vu le temps passer mais il commença déjà à faire plus sombre. Il fronça les sourcils puis fit une petite grimace. « Je pense qu’il serait temps qu’on se remette en route, malheureusement… » Il fit une petite moue triste à l’attention de sa grand-mère puis se leva et la serra dans ses bras. « On reviendra vite, promis. » Après le câlin, la vieille dame posa sa main frêle sur la joue du journaliste et lui sourit, doucement. Avant de regarder May, Liam, et de plisser les yeux. « Tu as intérêt ! Sinon je te botte les fesses ! » Evidemment, il éclata de rire, avant de se rappeler que Liam dormait. D’ailleurs, après un coup d’œil paniqué vers la poussette, il fit les gros yeux à la vieille dame.

Les affaires de Liam rangées, les manteaux enfilés, Jake prit une nouvelle fois sa grand-mère dans ses bras et l’embrassa sur la joue. Puis, il sortit la poussette de la maison, Liam toujours endormi, tandis que May saluait à son tour la dame. Bizarrement, plus que jamais, il eut peur de la perdre. Sa grand-mère. Enfin, May aussi il craignait de la perdre mais la vieille dame… Se faisait vieille et… Son cœur se serra. Elle lui avait toujours semblée forte, malgré son apparence fragile. Il ne pouvait pas l’imaginer… Non. Il secoua la tête pour effacer ces tristes pensées et installa Liam dans son siège, avant de replier sa poussette et de la fourrer dans le coffre. Un dernier signe de la main, un coup de klaxon – ce que sa grand-mère déteste – et la petite troupe repartait en direction de Dublin. Sur le chemin, la main de Jake qui était posée sur le levier de vitesse trouva celle de May et la serra quelques instants. « Je t’aime. » Comme il n’avait jamais aimé personne. En silence, il se mit à sourire, le visage et les yeux tournés sur la route devant eux.

Quand ils arrivèrent enfin à destination, Jake laissa à May le soin de récupérer le petit bout, toujours endormi. Ce qui laissait présager une nuit courte aux parents. Quant à lui, il récupéra les sacs – dingue ce qu’on doit trimballer pour un si petit être. Si petit être qu’ils devraient peut-être réveiller, pour essayer qu’il ne fasse pas la java toute  la nuit… Sauf que pour ce qu’il avait en tête, Jake préférait qu’il dorme. Donc non, Liam pouvait continuer à dormir pour l’instant. May le précédant dans l’appartement, il la laissa se diriger vers la chambre de son fils, pendant qu’il déposait les sacs en vitesse sur le canapé. Puis, il revint se poster à l’entrée du salon, s’agenouilla, et attendit que sa belle revienne. Faites que ce ne soit pas trop tôt. « Amayelle Stevenson… Je ne pense qu’à ça depuis la soirée du nouvel An. Jamais je n’avais ressenti pour personne, ce que je ressens pour toi. Jamais je n’aurais cru ressentir ça un jour. Je… Accepterais-tu de me faire l’honneur… De m’épouser ? » Il déglutit et attendit quelques instants, puis paniqua un peu plus encore. D’ailleurs, il avait oublié de sortir la bague… « Si c’est trop tôt ou… Pardon. On n’en avait jamais parlé, je n’aurais pas dû… Oublie tout ça, je… » Il se releva, se méprenant complètement sur le sens du silence de la pédiatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Jeu 20 Fév - 5:15


- Vous me faites penser à mon défunt mari et moi-même… Sauf que c'était lui qui m'avait bousculée... Je suis heureuse pour vous, fit la grand-mère de Jake en faisant doucement rire Amayelle. - A croire que les hommes sont tous aussi maladroits les uns que les autres, rétorqua t-elle d'un air complice à la vieille dame. Elles rirent toutes les deux. Ca faisait du bien à la pédiatre. Elle avait l'impression d'avoir sa propre grand-mère face à elle, ça l'apaisait. Cette vieille dame semblait physiquement aussi fragile qu'une feuille ballottée par le vent mais elle était aussi solide qu'un roc. C'était le genre de femme sur qui on pouvait toujours compter. Comme sa grand-mère. A la différence que sa grand-mère s'amusait à jeter quelques sorts de temps en temps. La vieille femme leur proposa une nouvelle tasse de café mais le temps commençait à s'assombrir et ils n'habitaient pas à côté. La jeune femme jeta un regard à Jake qui décida pour eux. Elle sourit donc et se leva aidant la vieille dame à débarrasser la jolie porcelaine alors que Jake s'occupait du petit bout. Amayelle le regarda gérer. Il était beau avec le bébé endormi dans ses bras. Il était tout doux, précautionneux, tendre. Un vrai papa poule. Un vrai papa tout court par ailleurs. Sentant la main de la grand-mère de Jake se poser sur son bras, Amayelle baissa le regard vers elle et sourit. Elle lisait une douce approbation dans le regard de la vieille femme et ça la rassura. Elle les acceptaient. Tous les trois. Elle, son passé et Liam. Sans question et sans jugement. La pédiatre sentit des larmes de reconnaissance monter à ses yeux et elle sourit en serrant la main de la vieille dame avant de rejoindre son compagnon et leur bébé.

Jake conduisait prudemment. Liam dormait toujours. Amayelle était consciente qu'il faudrait qu'ils le réveillent si ils voulaient dormir cette nuit mais pour le moment ça n'avait aucune importance. Elle était bien avec seulement Jake. Celui ci retira d'ailleurs sa main sur levier de vitesse pour la poser sur la sienne. May entrelaça leurs doigts en souriant doucement. - Je t’aime, lui murmura t-il. La pédiatre porta la main de son compagnon à ses lèvres et embrassa sa peau. - Moi aussi je t'aime, lui répondit-elle le regard brillant. Et c'était vrai. Aussi simple que ça.

Lorsqu'ils arrivèrent, la nuit tombait déjà. Amayelle prit Liam toujours endormi dans ses bras. Elle caressa doucement sa petite joue rebondie. Son fils allait faire huit mois. Il grandissait tellement vite. Trop. Elle avait peur de ne pas avoir assez de temps. C'était sa plus grande peur depuis qu'elle avait perdu le père biologique de son fils. Ne pas avoir assez de temps avec les gens qu'elle aimait. La vie pouvait être si cruelle, si éphémère. Mais elle était aussi si belle. La jeune femme monta avec Liam dans les bras tandis que Jake se chargeait des sacs. Elle le remercia doucement avant d'aller porter leur fils jusqu'à sa chambre. Elle aurait du le réveiller, elle le savait mais elle avait le pressentiment qu'il allait se passer quelque chose. La Terre en était toute émoustillée comme si elle connaissait un secret fabuleux qu'elle attendait de voir révélé. Amayelle ne ressentait aucune crainte mais elle préférait tout de même que son fils dorme.

Lorsqu'elle ressorti prudemment de la chambre, elle se retourna et vit que Jake se trouvait à genoux à terre. Elle s'approcha, interloquée. - Jake qu'est ce que ... Mais il la coupa par une déclaration qui lui ôta tout souffle. -  Amayelle Stevenson… Je ne pense qu’à ça depuis la soirée du nouvel An. Jamais je n’avais ressenti pour personne, ce que je ressens pour toi. Jamais je n’aurais cru ressentir ça un jour. Je… Accepterais-tu de me faire l’honneur… De m’épouser ? lui demanda t-il. Amayelle resta interdite, incapable du moindre geste, du moindre souffle, de la moindre parole. Elle ne s'attendait pas à ça. Elle sentit la Nature retenir son souffle comme dans l'attente de sa réponse mais elle était si troublée qu'elle ne parvint pas à la formuler. Jake se mépris sur son silence et se releva. - Si c’est trop tôt ou… Pardon. On n’en avait jamais parlé, je n’aurais pas dû… Oublie tout ça, je… balbutia t-il. - Oui, souffla alors Amayelle. La réponse lui était venue naturellement, comme si c'était l'évidence même. Pour elle il n'y avait pas d'autre réponse possible. Elle ignorait le pourquoi du comment mais elle savait. Jake était son présent, son avenir. Il était la moitié d'elle même. Pour toujours. Elle l'aimait et lui aussi. - Oui, répéta t-elle plus fort, des larmes apparaissant aux coins de ses yeux cobalt. Elle posa une main sur sa bouche incapable d'y croire avant de se mettre à rire et à pleurer de joie en même temps. Elle se jeta alors au cou de Jake. - Oui oui bien sûr que oui je veux t'épouser ! Comment peux tu douter de ça ?! l'admonesta t-elle d'un ton faussement sévère. Mais elle était incapable de cacher sa joie, son bonheur absolu. Elle rayonnait littéralement. Et c'est avec passion qu'elle posa ses lèvres sur celles de son fiancé. 


Dernière édition par Amayelle B. Stevenson le Jeu 20 Fév - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jake Mc Pherson

More about me
Messages : 990
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Journaliste
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 08/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Jeu 20 Fév - 8:43

Il aurait dû se taire. Il n’aurait pas dû la demander en mariage sans en avoir parlé avec elle avant. Elle avait été fiancée et avait perdu son premier amour et voilà qu’il la demandait en mariage… C’était trop tôt. Et son silence… Lui serrait le cœur. Il allait la supplier de ne pas lui en vouloir, lui redemander de tout oublier quand elle murmura quelque chose. Quelque chose qu’il n’entendit pas, trop perdu dans ses pensées et son inquiétude. Il ne voulait pas que cette demande intempestive change quelque chose entre eux. Il l’aimait et pourrait attendre. Toute la vie s’il le fallait. Après tout, de nos jours, on n’était plus obligé de se marier pour vivre heureux. Ce n’était pas comme avant où on ne pouvait vivre en concubinage qu’en étant marié. Ou avoir des enfants qu’en étant marié. Ce n’était plus indispensable. Il aurait aimé l’épouser, mais…

- Oui

Oui ? Genre oui, elle voulait bien l’épouser ? Genre oui, c’était trop tôt ? Genre, oui, elle voulait bien tout oublier ? Quel suspens. Jake avait l’impression que son cœur hésitait entre battre la chamade ou s’arrêter. Il s’arrêta, un instant, manquant un battement, quand elle se jeta à son coup. Il lui fallut d’ailleurs une seconde avant de passer ses bras autour d’elle pour la serrer contre lui. C’était « oui » à sa première question. Elle acceptait de l’épouser. Il ferma les paupières et les serra fort. En cet instant, comme souvent depuis qu’il avait fait sa connaissance, il se sentait l’homme le plus chanceux et le plus heureux au monde. Il inspira profondément pour soupira de soulagement. Et il la serra un peu plus contre lui. Cette petite sorcière, si menue, et si forte en même temps. Elle acceptait de l’épouser. Il se détacha d’elle juste assez que pour l’embrasser. Passionnément. Amoureusement. Ce qu’il l’aimait… Une de ses mains remonta vers la joue de la pédiatre, l’autre restant dans le bas de son dos, la gardant bien contre lui. Il n’avait qu’une envie, la porter à leur chambre et lui faire l’amour lentement. Pourquoi se priver après tout ? Liam dormait. Sur un coup de tête, il se pencha et la hissa de façon à ce qu’elle enroule ses jambes autour de sa taille. Et il l’amena à leur chambre. Il la déposa ensuite doucement à terre et entreprit de la déshabiller. Ses mains parcouraient son dos, ses épaules, son dos encore. Elle était tellement belle… Tellement… Parfaite.

Et il lui fit l’amour. Langoureusement. Sans se presser. Car Liam avait dû sentir quelque chose : il ne se réveilla pas pendant que ses parents se câlinaient. Pour une fois.

Quand ils eurent terminé, il roula sur le côté, pour faire face à Amayelle, la regarder dans les yeux, la contempler. S’émerveiller encore de sa beauté. Une de ses mains vint chercher celle de la sorcière et leurs doigts s’entremêlèrent. Il leva ensuite leurs mains à hauteur de visage et déposa un baiser sur leurs doigts. Et réalisa. « La bague ! » Il se redressa. « J’ai oublié la bague ! » Nu comme un ver, il se leva et alla fouiller les poches de son jean, d’où il sortit une petite pochette de velours. Il revint ensuite vers le lit et s’installa à genoux, entre les jambes de May, avant de sortir la bague de son écrin. « C’était… La bague de fiançailles de ma grand-mère, qui l’avait passée à ma mère ensuite… » Inquiet, espérant qu’elle lui plairait, il dévoila la bague. « Mais si tu ne l’aimes pas, on ira en acheter une ensemble. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amayelle B. Stevenson

More about me
Messages : 519
Localisation : Avec mon bébé et mon chéri ou à l'hôpital
Emploi/Etudes : Pédiatre & Sorcière de la Terre à ses heures perdues & Maman à plein temps
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 15/05/2012


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ? Jeu 20 Fév - 9:49


Jake avait du mal à comprendre apparemment. Il semblait pétrifié, mortifié comme si il avait fait la pire erreur de sa vie et qu'il s'attendait à ce qu'elle le quitte immédiatement. Qu'il était bête ! Elle ne le quitterait jamais ! Elle n'en n'était pas capable. Il était son tout. Et elle allait l'épouser. La vie lui offrait une seconde chance et elle allait la saisir au vole, croquer dedans à pleine dent et en profiter jusqu'à ce que le monde lui même cesse de tourner et de respirer. Elle l'aimait, elle l'aimait, Dieu qu'elle l'aimait ! Il finit tout de même par lui rendre son étreinte et par l'embrasser avec autant de fougue et de passion qu'elle. Sans plus se préoccuper du reste du monde, ils se dirigèrent vers leur chambre, se déshabillant, se frôlant, s'aimant un peu plus passionnément à chaque étreinte, se découvrant un peu plus tendrement à chaque caresses. Et chaque baisers qu'ils échangeaient Amayelle se sentit l'aimer un peu plus. Son coeur se gonflait d'amour, son corps se gonflait de vie. Jake lui fit l'amour tendrement, lentement sans être pressé bien au contraire. Ils profitèrent un maximum l'un de l'autre.

Allongée près de Jake, Amayelle avait les yeux à demi-fermés, un sourire sur les lèvres. Elle sentait le regard de son amant sur elle et il la réchauffait jusqu'au plus profond d'elle même. Il la faisait vivre. Il était son oxygène, son souffle de vie. Soudain, le jeune homme sembla s'éveiller. La bague ? Amayelle ouvrit les yeux surprise. A parce qu'il avait prévu la bague et tout ? Il avait donc vraiment réfléchit à tout ça. Depuis le Nouvel An il avait dit. C'est sûr ... - C’était… La bague de fiançailles de ma grand-mère, qui l’avait passée à ma mère ensuite… Mais si tu ne l’aimes pas, on ira en acheter une ensemble, lui dit-il. May se redressa, toujours nue, ses longs cheveux cascadant sur sa peau pâle jusqu'à sa poitrine. Mais son regard se fixait émerveillé, sur la bague. - Elle est splendide, chuchota t-elle. Elle n'osait même pas l'effleurer. Elle avait peur de ne pas être à sa hauteur. Mais Jake finit par la lui mettre; la pédiatre la fixa un instant le souffle coupé puis elle se tourna vers son fiancé. - Merci. C'est un immense honneur de la porter, murmura t-elle. Elle posa sa main sur la joue de Jake et déposa un tendre baiser sur ses lèvres.

Ils restèrent un instant enlacés puis May soupira. - J'ai envie d'un bain. Pas toi ? demanda t-elle espiègle. Elle se leva, enfila la chemise de son homme et alla faire couler l'eau du bain. - Tu veux bien aller voir Liam s'il te plaît ? Ca m'étonne qu'il dorme autant, je crois qu'il avait de la fièvre tout à l'heure. J'espère que ses dents ne l'embête pas trop, lança t-elle depuis la salle de bain en mettant quelques sels de bain odorant dans la baignoire. Elle espérait que leur petit ange allait bien quand même. Ce n'était vraiment pas facile d'être parents. Elle n'avait jamais imaginé combien ça pouvait l'être. Elle était la dernière de la famille et même en étant pédiatre elle n'imaginait pas tout ça. Mais elle n'aurait échangé ça pour rien au monde. Jake et Liam étaient ses hommes, sa vie. Sans eux, elle n'aurait sûrement pas survécut. Elle les aimait tellement. En sentant les mains de son fiancé - dieu qu'elle aimait ce mot - sur sa taille elle sourit. - J'en conclu que tout va bien ? demanda t-elle amusée tout en s'abandonnant à son étreinte.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ?

Revenir en haut Aller en bas
 

JAKE&MAY ♫ Une journée en famille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Les Alentours-
Sauter vers: